AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez
Top Partenaire

.

Partagez | .
 

 Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Jeu 26 Sep - 21:00


⊱ Forbidden Love ⊰


La vie à la Push était devenue plus mouvementé qu’à son habitude ; à vrai dire depuis qu’Esha et sa meute avait débarqué… plus rien n’était comme avant. Je n’avais jamais été du genre à juger sans connaitre ; tout comme je l’avais fait avec les Cullens ou encore Bella, je ne voulais pas juger les Cherokees. De plus, Esha et moi-même n’étions pas si différent l’un de l’autre ; sans père et surtout ignorant jusqu'à ce qu’on se transforme.  Alors je l’a comprenais tellement bien. Pour moi, les choses seraient plus simples si tout le monde acceptait de vivre en « cohabitation » ; il y avait de la place pour tout le monde, non ? Il y a une autre chose que je devais avouer… mon attirance pour Cheyenne. Cette jolie demoiselle m’a tapé dans l’œil le premier jour de notre rencontre. Mais que dire ou faire quand on est censé être ennemi ? Plus les jours passent, et plus j’essaie d’apprendre à la connaitre… me mettant parfois dans une situation compliquée. Je dois mentir à mes frères de meute sur mes occupations, et masqué mes pensées lorsque je suis sous ma forme lupine. Pour moi c’est assez difficile de ne pas penser à elle. Et que dirais ma mère si elle savait que j’étais en train de tomber amoureux d’une fille de 17ans, de 5ans ma cadette…

Il commençait à se faire tard sur la Push, 19h, le soleil commençait doucement à se coucher. Je ne m’apprêtais pas à rentrer chez moi, loin de là. J’avais donné rendez-vous à Cheyenne sur la plage ; je savais qu’a cette heure-ci elle serait déserte… du moins je l’espérais ! Nous pourrions parler sans être épié. Je sortais de chez moi, ma mère me demanda où j’allais, et surtout que je devais rentrer tôt ! Chaque soir c’était le même rituel, et pourtant je rentrais en pleine nuit, et elle était déjà endormie. Je rejoignais la plage sous ma forme lupine ; je ne voulais pas que mes collègues se demandent pourquoi j’étais en loup et éveille leur soupçon.

En quelques minutes, j’avais atteins la plage. Elle était si belle au coucher du soleil. Je cherchais du regard Cheyenne ; et finit par l’apercevoir un peu plus loin les pieds dans l’eau. Je courus pour la rejoindre et réussi à trouver le moyen d’être idiot.

« Tu vas attraper froid avec les pieds dans l’eau ! »

J’oubliais un peu trop souvent qu’elle était comme moi, un modificateur. Du coup, nous n’avions jamais froid et on ne tombait jamais malade… enfin pas de rhume, de grippe ou autre maladie lié au froid. Je me plaçais à coter d’elle, je ne savais pas vraiment où nous en étions. Je ne savais pas si elle ressentait la même chose que moi, ou si elle me considérait juste comme un ami, un confident.

« Ça va ? Ta journée c’est bien passé ? »




made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Ven 27 Sep - 11:02

⊱ forbidden love ⊰
Embry feat Cheyenne.

 



L’avantage d’être la plus jeune d’une meute, c’est que tous les autres sont un peu comme des grands frères et des grandes sœurs pour moi. Ils me protègent, me chouchoutent. Et je me sens vraiment bien avec eux. Le désavantage, c’est qu’à force de me prendre pour une petite et de chouchouter à la longueur de journées, ils en oublient parfois que je suis moi aussi une louve et pas seulement une gamine sans défonce qui risque de tomber à terre au moindre coup de vent. Ca en devient parfois agaçant.. Mais je laisse passer. Et puis, c’est comme ça avec tout le monde. Tout le monde se sent obligé de me protéger, de me mettre en garde… Je le prends pas mal. Je réponds avec un sourire comme toujours. Parce que je sais qu’au fond tout ce que veut la personne, c’est vraiment mon bien. Alors, c’est pourquoi après avoir passer une bonne heure à parler avec Mick et Esha en leur jurant que non je ne ferais pas de bêtise et non je ne m’aventurerais pas loin, j’ai enfin pu m’en aller seule, prenant la plage comme direction.

Arrivée sur la plage, le spectacle s’offrant à moi étant vraiment magnifique. Le couché du soleil se reflétant sur l’eau claire. L’envie de me transformer et de me rouler au bord de la plage me prit. Mais je me suis dis, que ce n’était pas très raisonnable ; La plage était certes déserte à cette heure-ci, mais sait-on jamais… si un humain venait à traîner dans le coin et à voir la louve que je suis entrain de s’amuser comme une folle dans les galets, ils trouveraient sans doute ça bizarre, prendrait peur et irait sans doute aller alerter les chasseurs.

Alors, je me suis simplement approché, plongeant mes pieds dans l’eau, et pataugeant tranquillement. Je ne suis pas là sans raison… disons que finalement, j’ai quand même un peu désobéis les miens, puis-ce que si je suis ici, c’est parce que j’ai rendez-vous avec un autre loup. Et pas n’importe lequel. Un tous les loups que je connais, il a fallu que je sois attirée par un loup de la meute rivale !

Je me retourne en entendant la voix d’Embry. Le voir me fait sourire. Sa remarque aussi. « Attraper froid ? C’est plutôt moi qui suis entrain de faire bouillir l’eau ! » je réplique en riant. Je fais quelques pas dans l’eau, tourne sur moi-même. J’ai constamment la bougeotte. Je suis dynamique et incapable de rester là sans rien faire. « Une journée plutôt normale… Enfin normale pour une louve. J’ai joué avec Mick, et Esha m’a apprit deux ou trois trucs… Et toi ? » Je m’arrête en face de lui. Ça me parait tellement normal et facile de parler avec Embry. Que j’en oublie que nous ne sommes pas de la même meute. Par définition, je ne devrais ne pas l’aimer et ne pas fraterniser avec lui, mais c’est impossible. Des qu’on est arrivé ici, des que j’ai rencontré Embry… J’ai su qu’il avait quelque chose de spécial. Je crois que je pense à lui plus souvent que je ne le devrais. Heureusement, j’arrive facilement à cacher mes pensées aux restes de la meute.


Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Ven 27 Sep - 21:39


⊱ Forbidden Love ⊰


J’aimais cette idée de nouveauté, voir d’autres personnes, apprendre à connaitre une nouvelle meute, et son histoire. J’étais quelqu’un de curieux par nature, j’aimais aller vers les autres. Et parmi cette nouvelle meute, une personne m’intriguait, cette jeune femme au doux nom de Cheyenne. Nous avions un peu le même caractère, du style à ne pas tenir en place et surtout à être le premier à faire le pitre. Je me sentais attiré par elle ; mais il semblerait que tout nous éloignait. Enfin, ce soir, j’allais passer au dessus des règles…et passer du temps avec elle. Je me fichais bien, à cet instant, de ce que pouvait penser mes frères de meute.

J’arrivais sur la plage, et je l’a chercha du regard. Mes sens étaient décuplés, et je sentais son parfum mélangé à la brise marine de la mer. Je m’approchais d’elle, et idiotement je sortis une phrase complètement nulle vis-à-vis du contexte. Mais Cheyenne le prit en rigolant, d’ailleurs je l’ai suivi en riant moi-aussi.

« J’avoue sur ce coup là, j’ai été nul. »

Je marchais à ses cotés sur le sable frais que la mer balayait par un va et viens. Je lui demandais comment sa journée c’était passé ; et elle me répondu en toute franchise. Sa spontanéité me fit sourire ; je me retrouvais en elle. J’étais pareil il y a quelques années ; je n’avais que 16 ans que je me suis transformé. J’étais jeune et insouciant… je le suis toujours un peu.

« J’ai bricolé ma moto, une vielle bécane qui tombe toujours en panne mais c’est mon seul moyen de transport pour aller à Forks. Et nous avons fait quelques rondes avec la meute… des chasseurs rodent en ce moment. »

Je marquais une pause, puis sans vraiment y faire attention j’attrapais sa main douce et frêle.

« Toi et tes amis, vous devez faire attention. Depuis quelques mois, la police de Forks a un chasseur de créatures surnaturelles à sa tête… et il traîne de plus en plus dans le coin. Soyez prudent. »

Un peu gêné, je finis par lâcher sa main. J’affichais un sourire timide. Pour chasser ce moment embarrassant, je me mis a courir sur la plage.

« Viens il faut que je te montre un lieu spécial ! »

Ce lieu c’était une petite grotte dans laquelle j’allais depuis mon enfance. J’y retournais de temps en temps pour être au calme et réfléchir.

made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Sam 28 Sep - 9:27

⊱ forbidden love ⊰
Embry feat Cheyenne.

 



L’écoutant parler, j’imaginais Embry sur une vieille bécane rouillé entrain de traverser les rues de Forks. Cette vision me fit sourire. Je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir l’engin en question, mais à l’occasion, il faudrait que je lui demande. Non pas que je m’intéresse à la mécanique, c’est juste que ça doit être plutôt amusant de grimper sur ce genre de truc, non ? Peut-être qu’il pourra m’apprendre… Alors que je m’imaginais déjà sur la vieille moto, je sentis sa main se glisser dans la mienne. Tellement grande par rapport à la mienne. Tellement puissante par rapport à mes petits doigts tout fins. Je croise son regard, mais en dis rien. Car ça ne me dérange pas. Je crois qu’en fait, si ça ne tenais qu’à moi, j’aurais moi aussi déjà pris sa main dans la mienne et on aurait dû me forcer à la lâcher. « Un chasseur de créatures surnaturelles… » je répète sans lâcher sa main. Nous savons tous les deux très bien ce que ça veut dire. Il va donc falloir se montrer très vigilent. Et moi la première. « Je transmettrais. Et je tacherais d’être la plus sage de toutes les louves. » Chose qui allait être vraiment, vraiment difficile à faire.
A ma grande déception le contact entre nos mains finit par se rompre. Qu’est- ce que ça signifie ? Est-ce que lui aussi il est attiré par moi plus qu’il ne le devrait ? Je me fais sans doute des idées. Je ne suis qu’une gamine pour lui… Mais pourtant, il continue à me voir en cachette. Peut-être juste parce qu’il me considère comme une bonne amie ? Embry est un peu comme moi, il parle à beaucoup de monde… Alors peut-être que je ne suis qu’une amie. Une louve d’une autre meute qu’il apprend à connaitre rien d’autre. Sortant de mes pensées, je remarquais qu’il s’était mis à courir et me devancer déjà de quelques mères, m’invitant à le suivre pour me montrer un endroit spécial. La course que se soit en tant qu’humaine ou en tant que louve, n’a jamais était mon fort. Peut-être parce que je suis petit et que j’ai des petites jambes. En revanche, je suis d’une agilité exceptionnelle ! Et j’ai toujours était la meilleure en gymnastique. Néanmoins, en quelques foulées, je le rattrape. Je suis de nature plutôt curieuse. Alors, je me demande vraiment quel est cet endroit spécial qu’il veut me faire découvrir. Une partie de la page encore plus belle ? Une vue magnifique de la falaise ? Un endroit caché dans la forêt ? Peu importe ce que c’est je suis sur que ça sera magnifique.
J’attrape mes cheveux qui volent dans mon dos et les remonte sur le sommet de mon crâne en un chignon rapide à l’aide d’un élastique que j’ai autour du poignet, dégageant ma nuque et mon visage. Voilà qui est mieux. Et puis finalement, je croise le regard d’Embry « C’est quoi ce lieu spécial ? » je demande en souriant, incapable de retenir ma langue plus longtemps.

Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Dim 29 Sep - 20:59


⊱ Forbidden Love ⊰


Je voulais à tout prix la protéger, et même si mais frère de meute ne me le permettait pas, je préférais la prévenir pour les chasseurs. Je garderais un oeil sur elle, mais si elle mettait sa propre meute au courant; je serais plus rassuré. Je ne connaissais pas encore Esha, mais je pense qu’elle avait les épaules pour protéger sa meute, tout comme Jacob le faisait avec nous. Cheyenne me semblait si fragile, et pourtant je savais au fond qu’elle était comme moi une fois sous sa forme de loup. Elle devait être agile et rapide; souvent les personnes fines et jeunes sont les plus habiles d’une meute. Alors que je tenais sa main, je sentis mon coeur battre plus fort. Je n’étais pas vraiment habitué à ce genre d’émotion… ou alors c’était il y a tellement longtemps. Quand j’y repense, cela remonte à plusieurs années à présent ! J’suis en train de me faire vieux garçon, ma parole ! “Promet-le moi. Je mourrais si j’apprenais qu’il t’est arrivé quelques choses. La Push, c’est pas si tranquille que ça en à l’air.”

Alors que nos mains c’étaient séparées, je m’empressais de m’éloigner juste pour me remettre les idées en place. Je faisais du grand n’importe quoi ce soir, je flirtais avec elle alors que je ne le devrais pas… Pourtant tout me poussait vers elle, sa gentille, sa fraicheur, et tous nos points commun. Elle réussit à me rattraper; et une fois à ma hauteur, je me mis à ralentir. Nous avions la même cadence de pas. “On y est presque.” Je l’a regardais, puis afficha un sourire. Je levais mon doigt et pointait les rochers au pied de la falaise. “C’est là”. On marcha encore quelques mètres, je contournais quelques rochers. J’attrapais la main de Cheyenne à nouveau, et ajouta “Suis-moi mais fait attention a pas te couper.” On s’avançait dans le noir, mais comme je connaissais cet endroit par coeur, je ne heurtais aucun caillou. Je tâtais la paroi à un endroit précis et y trouva un briquet précieusement caché dans la roche. Je l’allumais; et m’avança de quelques pas pour y trouver une torche que j'enflammai avec.

On s’enfonçait dans la grotte, et finalement, nous arrivâmes dans notre repère. Nous n’étions que 4 à connaître cet endroit, Jack, Quil, Faye et moi. C’était notre “cabane” quand on était gosse. J’allumais le feu de bois qui se situait au centre de la grotte, de part et d’autre se trouvait des rondins de bois. Je pris place sur l’un d’entre eux. “Ici, c’est un endroit special. Nous avons découvert cette grotte, mes amis et moi, alors que nous avions que 8ans. Personne ne viens ici maintenant… à part moi.” Je marquais une pause, puis ajouta : “pour me poser, et réflechir sans crainte.” Bien évidement, je voulais parler de la théléphatie que nous avions entre frère, tout comme Cheyenne devait l’avoir avec les autres Cherokee.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Lun 30 Sep - 11:29

⊱ forbidden love ⊰
Embry feat Cheyenne.

 



L’idée qu’il puisse inquiet à l’idée me perdre me fit sourire. Une preuve qu’Embry me porte de l’attention. Une preuve, qu’il s’inquiète pour moi. C’est bon signe, non ? Je m’en réjouis intérieurement, luttant pour ne pas trop sourire tellement j’en suis heureuse. Ça semble stupide de se réjouir pour si peu, mais un rien me fait plaisir. Et puis c’est bien la première fois qu’un garçon qui me plait semble lui aussi s’intéresser à moi. Je suis jeune, seulement 17 ans, et j’ai déjà été intéressé par des garçons, sans jamais avoir de retour. En fait, j’ai toujours trouvé les garçons de mon âge vraiment stupides et immatures.
Je me souviens qu’à mon entrée au lycée, je suis tombée comme qui dirait raide dingue d’un garçon de ma classe. Alors après avoir attendu inlassablement qu’il daigne me regarder au moins une fois, j’ai fini par aller le voir et lui demander s’il voulait bien qu’on se voit un jour en dehors du lycée. Il m’a regardé l’air complètement perdu et m’a demandé : ‘Pourquoi faire ?’ Je me suis jamais sentie aussi humiliée de toute ma vie je crois. J’aurais bien aimé qu’on aille au cinéma, qu’on se promène en ville, et qu’on finisse par aller au bal de fin d’année ensemble. Mais visiblement ça ne lui ai pas venu à l’esprit.
Alors je suis rentrée chez moi, je suis allée me faire un cinéma toute seule, et j’me suis baladée mes écouteurs dans les oreilles sans avoir besoin de personne pour me guider. Pour ce qui est du bal… Un charmant garçon de deux ans mon aîné est venu me demander si j’acceptais de l’accompagner. J’ai accepté. J’avais prévu une magnifique robe bustier de couleur bleu nuit, et je prévoyais de me faire un chignon plutôt simple mais très joli. Au lieu de ça, trois semaines avant le bal, j’ai revêtu une toute autre tenue… Et depuis, elle me colle à la peau. C’est pas la tenue la plus sexy que j’ai vu, mais franchement, j’aime bien… Je crois que pour une louve, je suis plutôt jolie. Je souris. Ça me fait penser que je n’ai jamais prévenu ce pauvre garçon que finalement je ne l’accompagnerais pas au bal et que je quittais Olympia… Je m’en veux un peu. Mais bon, je ne suis pas certaine qu’il comprenne les raisons.  

Je sens une nouvelle fois la main d’Embry se glisser dans la mienne et l’espace d’un instant je retiens mon souffle. Embry est plus musclé, plus fort que les garçons que j’avais l’habitude de côtoyer. Il est aussi plus âgé. Et je pense que c’est ça qui m’attire chez lui. Il représente tout ce que je recherchais chez un homme avant de me transformer : suffisamment fort pour me protéger, légèrement plus âgé donc un peu plus mature et sérieux, tout en restant drôle et taquin. Et en plus de ça plutôt mignon.

Je remarque alors que nous sommes dans le noir et n’ayant plus aucun repère et par peur, je m’agrippe un peu plus à la main d’Embry me rapprochant de lui. Il semble connaître cet endroit par cœur, moi je le suis de prêt, mes pieds se prenant dans des cailloux et manquant de trébucher à chaque pas que je fais. J’essaye de me concentrer pour faire de mon mieux et ne pas me couper, me blesser comme il me l’a ordonné. Puis enfin, il allume un briquet qui provient de je ne sais ou et allume une torche. Tout semble différent d’un seul coup. Une grotte. Je souris en découvrant l’endroit. J’ai toujours été fasciné par les recoins que peut nous offrir la nature. Rien de plus beau.  Embry finit par nous amener à ce qui semble être le point central de cette grotte. Il allume le feu central et m’explique qu’il a découverts cet endroit à l’âge de 8 ans avec ses amis. Aux images qui s’offrent à moi, le feu, les rondins de bois, je m’imagine un mini Embry accompagnait de ses minis amis que j’ai déjà pu apercevoir à La Push entrain de passer leurs nuits dans cette grotte à se raconter des histoires et à rire aux éclats. Je m’approche du feu et m’assoit sur les des rondins en souriant. « C’est vraiment génial comme endroit… » Je rapproche mes mains du feu comme l’aurait fait une humaine frigorifié, à l’exception que je n’ai absolument pas froid, même pas le moindre frisson. C’est juste par habitude. J’ai toujours été émerveillé par le feu. C’est peut-être stupide, mais moi je trouve ça vraiment beau, et je crois que je pourrais passer des heures et des heures à regarder les flammes danser entre elles. Je finis néanmoins par lever les yeux vers Embry. Réfléchir sans crainte. Je sais parfaitement ce qu’il veut dire par là et ce qu’il ressent. Je souris, mais cette fois, ce sourire est plus compréhensif qu’autre chose. « C’est assez contraignant… » Trop contraignant. Même si ça a du bon comme du mauvais. Pourvoir être en contact avec quelqu’un quoi qu’il arrive sans avoir besoin de rien autre que de penser, c’est plus merveilleux que n’importe laquelle des technologies actuelles. Mais devoir constamment partager la moindre de ses pensées ou alors au contraire, se forcer à ne pas penser à certaine chose pour ne pas que les autres ne le découvre est devenu vraiment pénible. Au début, s’était plutôt simple pour moi, je n’avais rien à cacher, à part quelque secret de filles, et encore tout ça, je le partage avec Esha. Mais depuis que nous sommes ici, c’est devenu plus difficile. Une fois, j’ai surpris les pensées d’un des gars de la meute qui se souvenait de sa soirée avec une fille, on l’a charrié pendant des semaines et des semaines… Et depuis qu’on est ici, j’ai peur que les autres ne découvrent les véritables sentiments que j’ai pour Embry. Je n’ai pas peur d’être charrier, en vérité, si ça ne tenait qu’à cela, je crois que je leur aurais déjà tout avoué. Non, j’ai peur de ce qui e passera s’il découvre que je suis attirée par un loup d’une autre meute. « C’est devenu difficile et fatiguant de cacher certaines choses… » je murmure tout en espérant qu’il fasse le lien entre ce qui se passe en ce moment même entre nous et le fait qu’une fois revenu chacun dans nos meutes respectives, il nous sera interdit d’y penser. « Surtout quand la chose en question prend plus d’importance que prévu. »


Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Mar 1 Oct - 20:30


⊱ Forbidden Love ⊰


Sa main dans la mienne, j’avais vraiment l’impression qu’elle ressentait la même chose que moi. Nous étions tous les deux des loups, nous n’avions pas besoin de cacher l’un à l’autre notre nature puisque nous étions les mêmes. Toutes mes anciennes relations étaient vouées à l’écher à cause de cela. Sortir avec une humaine, n’a toujours causer plus de souffrance que de bonheur pour moi. Je devais mentir, me cacher ou encore éviter toutes allusions aux loups, vampires et autres créatures qui pourraient la mettre en danger. J’avais tellement souffert de cette dernière relation que j’avais finie par rester seul… mais là, avec Cheyenne c’était différent. Elle pouvait me comprendre, nous pouvions parler sans avoir peur de dévoiler notre nature. Malgré tout, nous ne pouvions pas nous « aimer » au grand jour… enfin, pas avant que notre petite « guerre de meute » soit réglée.

J’avançais dans le noir à travers cette grotte que je connaissais par cœur. Je sentais par moment la main de Cheyenne me serrer un peu plus fort, ce qui me faisait sourire. La demoiselle me suivait en toute confiance. Une fois la grotte éclairée, le feu laissa place à un endroit plutôt chaleureux avec ses rondins de bois qui servaient de banc, et les quelques objets laissés à l’abandon, comme de vielles petites voitures, ou encore des bouts de cuirs dans lequel on fabriquait des bracelets. Je regardais Cheyenne avec un air tendre ; elle semblait émerveillée par cet endroit pourtant resté à l’état brut. Une fille aurait surement rajouté des fleurs, et quelques coussins par ci par là… mais nous n’étions que 3 gars, car Faye avait quitté la Push depuis des années. Elle finit par ajouté qu’elle trouvait cet endroit génial, je répondu avec un brin d’humour. « Désolé j’ai pas de frigo pour t’offrir un verre. Tu ne m’en veux pas. »

Je viens m’assoir près d’elle, elle tendu les mains comme pour se réchauffer ; bien que sa température corporelle soit plus haute que la norme… c’était un geste machinal. J’aimais écouter le crépitement du feu, cela me détendait. La jolie brune avait comprit de quoi je voulais parler ; et elle m’avoua que pour elle aussi c’était assez difficile de cacher ses pensées aux autres… Etait-ce les même que les miennes ? Pour en être certain, je préférais lui demander avant de faire fausse route. « Qu’est ce que tu essaie de cacher à tes partenaires qui te prend tant d’énergie ? Un garçon ? » Je me tue un instant, et fini par lui avouer mon petit secret. « Pour ma part, je crois que je suis tombé sous le charme d’une belle jeune femme, nous sommes à la fois proche, alors qu’on ne le devrait pas… mais pourtant, je sais qu’avec elle… tout serait plus simple. » Devais-je la laisser me répondre ? Sûrement, mais une seconde question me brûlait les lèvres. « Tu es déjà sortit avec un garçon… enfin un humain depuis que tu es une louve ? » Je lui laissai le temps cette fois-ci de me répondre. J’espérais qu’elle me réponde honnêtement.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Mer 2 Oct - 18:47

⊱ forbidden love ⊰
Embry feat Cheyenne.




Parfois, l’idée séduisante de quitter la meute, oublier toute cette fichue rivalité et partir loin d’ici pour m’isoler dans un coin sur le bord d’une plage et d’ouvrir un magasin de plongée me parait vraiment sympa. Et aujourd’hui, je me dis que finalement, je pourrais très bien envoyer valser la plage et le magasin de plongée et passer toute ma vie dans cette grotte. Je me nourrirais exclusivement de poisson, et quant la louve qui sommeille en moi aura envie de faire un peu de carnage, je détruirais les rondins de bois, et je prendrais un sacré plaisir à aller en chercher d’autres dans la forêt. Ouais. Vraiment une vie de rêve. A l’exception près que je n’aurais plus aucune vie sociale et comme viens de le faire remarquer Embry, même pas un frigo avec une boisson fraiche à boire. Je souris. « C’est pas grave » J’ai envie d’ajouter que pour se faire pardonner il n’aura qu’à m’inviter une autre fois, mais les mots sont incapables de franchir mes lèvres. D’habitude, je n’ai pas de problème avec ça, je dis tout ce que je pense, souvent sans m’en rendre compte. Mais là, c’est différent. J’ai l’impression de mesurer chacun de mes mots de peur de le décevoir, de faire mauvaise impression. Comme c’est stupide. Je me mords la langue suffisamment pour ressentir une légère douleur mais pas assez pour que sa saigne.  

La chaleur des flammes ne me fait rien. Et au fond, c’est stupide, mais ça me manque un peu. Vous savez cette sensation quand vous grelottez et qu’une source de chaleur réchauffe petit à petit vos doigts frigorifiez… C’est quand même bizarre de se dire que plus jamais je n’aurais froid. Je me demande s’il y a d’autres choses sur ma nouvelle situation que j’ignore. J’ai appris que nous étions très peu de louve, que généralement ce sont des hommes qui mutent… Chez les Cherokee nous sommes trois femelles, et je crois savoir que chez les Quileutes, elles sont deux. Est-ce que notre mutation est exactement la même que celle des mâles ? Est-ce qu’il y a différence ? Pourquoi aucune d’entre nous n’est imprégnée ? Peut-être n’avons-nous tout simplement pas la bonne personne... Ou peut-être que pour les femelles, ça n’existe pas.
Embry vient s’assoir à côté de moi et ça ne peut que me faire plaisir. Mais je pense alors que tout ça ne rime à rien. On se voit en cachette, on cache tout ça à nos meutes respectives, on se donne du mal, alors que finalement tôt ou tard, on sera obligé de passer à autre chose. Car admettons même que les louves ne puissent pas s’imprégner, un jour ou l’autre, Embry lui rencontrera la femme qu’il lui faudra et là… Je chasse cette pensée de mon esprit et tourne ma tête vers lui. Il voit juste, j’en rougis presque. J’hoche la tête lorsqu’il mentionne un garçon que j’essaie de cacher au reste de la meute. Mais j’ignore s’il sait qu’il s’agit de lui. Et il continue m’avouant être tombé sous le charme d’une demoiselle. Mon cœur s’emballe. Cette histoire, j’ai comme l’impression que c’est de moi qu’il parle. Ou peut-être que je me fais des idées. Je n’espère pas. Après tout ça colle non ? Nous sommes proches alors que nous ne devrions pas… A moins qu’il soit proche d’une autre fille dont il ne devrait pas être proche. Mais qui ? Une habitante de Forks qui ignore tout de l’existence des loups ? Non, sinon il n’aurait pas dit que tout serait plus simple avec elle. Non, cette personne dont il parle, c’est une louve, j’en suis sur.
Qu’est-ce que je suis censée répondre à ça ? J’ai peur de dire une connerie, de paraître stupide. Mais il me sauve plus ou moins la mise en continuant à parler. Et même si la question qui suit est plus ou moins délicate, la réponse s’avère plus simple à donner. Je secoue la tête en signe de négation. « Juste avant ma transformation… J’ai accepté de me rendre au bal du lycée avec un garçon de dernière année. Je me faisais une joie… Parce que j’attendais cette fête depuis longtemps, et j’avais acheté une magnifique robe. Mais je ne suis finalement pas allée au bal, parce que je me suis transformée pour la première fois trois semaines avant… Je ne savais pas ce qui m’arrivait, j’avais trop peur. Et j’ai rejoins la meute. J’ai quitté le lycée sans explication précise, et je n’ai jamais revu ce garçon, je ne lui ai même pas donné d’explication…» Je marque une pause, essayant de me souvenir du visage du garçon, mais j’ai du mal, j’ai l’impression que ma vie d’avant, est lointaine, très lointaine. « Ce bal, j’aurais pu y aller, mais j’avais peur. Peur qu’il me touche ne serais-ce que la main et qu’il me demande pourquoi je suis bouillante… Peur qu’on me questionne. Peur qu’il finisse par découvrir ma vraie nature. Et combien même je lui aurais avoué, je ne pense qu’un humain soit en mesure de nous comprendre réellement... Peut-être même qu’on me prendrait pour une folle. Alors non, je n’ai pas cherché à sortir avec un humain depuis que je suis louve… J’imagine que ça serait bien trop compliqué, d’autant plus que j’ignore encore beaucoup trop de chose sur la louve que je suis… » Je souris tristement. Je ne cherche pas spécialement l’amour, ni aimer tout le temps. Je ne suis pas ce genre de fille qui a constamment besoin d’un homme à ses côtés et qui en change constamment. Mais ça m’attriste tout de même un peu. Parce que je ne suis qu’une adolescente de 17 ans,  et que j’aimerais parfois, faire comme toutes les filles de mon âge. « Avec un loup, ça me parait beaucoup plus simple… Et je ne cache pas que je ne suis pas insensible aux charmes de l’un d’entre eux. » j’ajoute en souriant. J’hésite un moment, puis me jette finalement à l’eau. « Et toi… ? Tu as parlé de cette femme qui te plait… »


Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Ven 4 Oct - 20:23


⊱ Forbidden Love ⊰


Je me suis déjà posé mille et une question à propos de l’imprégnation ; si moi aussi, je serais comme mes frères de meute sous le charme d’une personne et ne voir qu’elle ? Voilà déjà plusieurs années que Sam, Jared, Paul ou encore Jacob, se sont imprégné ; pour ma part je n’y croyais plus. Et je me disais même « tant mieux ! », je voulais choisir moi-même celle que je devais aimer jusqu'à la fin de mes jours, et même si elle ne devait jamais porter notre enfant, je m’en moquais. Si j’aimais cette personne, plus rien n’aurait d’importance mise à part que je l’a rende heureuse. Les légendes n’ont jamais mentionné le fait que des louves puissent s’imprégner, d’ailleurs les louves étaient des choses rares. Seulement voilà, il semblerait que les mœurs changent… et cela était surement dût aux nouvelles générations ! Il y a quelques années, même des siècles, les hommes étaient de pur macho ! Ce qui voulait dire que les hommes allaient au combat tandis que les femmes devaient rester à la maison et prendre soin du foyer ! Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! On pouvait tout de suite le remarquer avec le caractère de Leah ou encore Esha. Contrairement à Cheyenne qui semblait si douce et juvénile ; elle était l’exception, ce qui l’a rendait encore plus unique à mes yeux.

Nous étions là cote à cote dans cette grosse qui cachait tant de mes souvenirs d’enfance… Je n’y ai jamais emmené personne. On pourrait croire que c’est un plan drague, mais c’était tout à fait le contraire. En faisant découvrir ce lieu à Cheyenne, je lui ouvrais aussi une part de moi-même. C’était étrange comme impression, celle que nous étions liés par un quelconque fil mais qui pouvait se briser à tout instant. Ce fil si léger qu’un rien pouvait le couper… et pourtant je n’en avais pas envie. Elle était perdue dans ses pensées, je vis son regard s’attrister un instant. J’avais peur que l’on finisse par souffrir tous les deux de cette situation, tôt ou tard. Pourtant quelque chose me poussait a aller plus loin… Cheyenne me fit des aveux, et je ne savais pas comment les prendre. J’étais comme elle, j’avais vécu quelques choses de similaires à l’époque où je me suis transformé. « Sur ce point là, je te comprends parfaitement. J’ai vécu la même chose il y à 6 ans… Je sortais avec une fille depuis quelques mois quand ma transformation a commencé. J’ai cru que nous pourrions survivre à ça ; mais j’avais tord. J’ai même tenté de lui faire comprendre qui j’étais devenu ; mais je n’ai réussi qu’à la faire fuir.» Cheyenne ajouta un détail qui me fit sourire « avec un loup ce serait plus simple ». Exactement ce à quoi je pensais à cette instant. Mais le reste de la phrase me plaisait aussi… je n’étais pas sure de moi a cent pour cent, mais je savais qu’il avait des chances qu’elle parle de moi. Cheyenne me retourna alors la question. Devais-je lui dire ? Lui avouer mes sentiments naissants pour elle ? Peut être que nous pourrions trouver des réponses à deux.

Je me serrais un peu plus contre elle et glissa ma main dans la sienne. Je n’étais pas doué pour ce genre de chose, j’étais du genre maladroit. « Cheyenne, je ne sais pas par où commencer… je crois que je t’aime bien… enfin, je crois que je suis en train de tomber amoureux de toi. Mais avec tout ce qu’il se passe autour de nous ; je ne sais pas si j’en ai le droit.» Voilà c’était dit, d’un coté j’étais soulagé… mais d’un autre, je ne savais pas où cela aller me mener, nous mener. J’appréhendais sa réaction.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Mer 16 Oct - 15:26
Aimer, c’est pas un souci. Le problème, c’est la personne à qui on porte cet amour. Un humain, un autre loup. Dans les deux cas c’est compliqué, même si ça parait plus simple avec quelqu’un qui c’est déjà ce que je suis. Mais qu’adviendra-t-il quand le loup en question s’imprégnera ? J’aurais aimé et tout donner pour finalement me retrouver seule. C’est pour ça que, même si je pense à l’amour, même si je pense aux garçons, et même si je ne suis pas insensible à leur charme, je crois que le mieux est de rester seule. Au moins le temps de savoir si oui ou non, les femelles peuvent s’imprégner. S’il s’avère que nous le pouvons aussi, alors j’attendrais le bon plutôt que de risquer de tomber amoureuse d’un autre et de m’attacher. Et s’il s’avère qu’aucune d’entre nous ne pourra s’imprégner et bien… Et bien là j’improviserais. Je verrais bien. De toute façon, je suis encore jeune pour penser à me caser. Jeune pour vivre une pareil, mais pas trop jeune pour tomber amoureuse d’un beau loup et rougir aux moindres des mots qu’il récite.

J’ai aussi déjà pensé au fait que l’on puisse s’imprégner mais que la personne dont en s’imprègne ne veule pas de nous. Est-ce que c’est possible ? Je pense que oui. Ca doit être… Horrible. Vraiment. Je n’ose même pas imaginer. Et je me dis alors que si ça doit m’arriver, je préfère alors plutôt ne jamais m’imprégner et finir seule que de vivre dans le désir constant et voir celui que j’aime me haïr et me fuir. Et puis… Et puis je crois que de toute façon, je réfléchis trop. Je pense trop. Je parle trop. Je le sais, mes nombreuses réflexions ont tendance à agacer certains loup de ma meute à force, d’autres au contraire sont amusés. Je les comprends, ça doit être chiant pour un mec viril de presque trente de devoir partager et entendre les pensées d’une gamine de dix-sept ans. Mais je crois que ce qui est encore plus pénible, c’est que je leur laisse pas de répits, qu’on soit humain, ou loup, je parle, je parle, je parle. Et ça me fait sourire.

J’écoute Embry me parler de son ancienne relation et je compatis, je comprends parfaitement ce qu’il a pu ressentir. Mais je ne dis rien. Je le sens se rapprocher de moi et mon cœur fait un tour sur lui-même. Je ne suis qu’une gamine qui n’a peu d’expérience certes, mais je sais très bien qu’il ne se rapproche pas sans raison. Et ça me fait chaud au cœur. Je détourne un peu la tête, de peur de rougir encore. J’ai beau avoir constamment chaud depuis que je suis une louve, là j’ai l’impression que c’est encore pire. Ma main dans le sienne. Je me décompose sur place. Est-ce qu’il se rend compte que c’est lui le loup qui ne me laisse pas indifférent ? Est-ce qu’il se rend compte de l’effet qu’il me fait ? Je me mords discrètement la lèvre inférieure, espérant qu’il ne me trouve pas bizarre. Et à force de faire d’énormes bons dans ma poitrine, mon corps finit par exploser quant il prend la parole.  Il m’aime bien. Il croit qu’il tombe amoureux de moi. Je crois être entrain d’halluciner. Ce moment j’en rêve depuis... Depuis que j’ai croisé Embry pour la première fois ! Et bizarrement, maintenant qu’il me la dit clairement alors que je mourrais d’envie de l’entendre, je n’ai qu’une seule envie, partir en courant. Bizarre. Je me retiens néanmoins et reste là essayant de me calmer. Je régule ma respiration et ose enfin lever les yeux vers lui. « Embry je… » Je sais pas quoi dire ? J’ai envie de dire une multitude de choses, mais les mots ne viennent pas. Je regarde nos mains ensembles, je me permets même de jouer un peu avec ses doigts. Ridicule. « Depuis qu’on est ici, je me bats comme une malade nuit et jour pour cacher aux autres se que je ressens pour toi. » finis-je par dire. « Je crois aussi que… Que je t’aime plus qu’il ne le faudrait. » Je souris finalement soulagée de lui avoir avoué ça, et soulagée que ça soit réciproque. Ce qui me chagrine un peu, c’est la dernière phrase, parce que je sais qu’il a raison. Je sais qu’on n’a pas le droit d’être ensembles, sinon pourquoi je me tuerais à la tâche à essayer de ne pas y penser à chaque fois que je suis louve ? « Mais tu as raison… J’imagine que nos clans respectifs ne le permettraient pas. » Je laisse échapper un petit soupire mais ne lâche pas pour autant sa main.
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   Jeu 17 Oct - 21:40


⊱ Forbidden Love ⊰


Je n’avais rien du mec romantique, ou du dragueur ; ma vie sentimentale était chaotique ! J’étais tellement maladroit qu’aucune fille n’osait franchir le pas avec moi ; même pire, quand elle acceptait une sortie en ma compagnie, je faisais tout foirer en moins de deux. Ma maladresse m’a couté tellement de déception, qu’au final j’avais abandonné l’idée de trouver mon âme sœur… évidement je me disais que si je m’imprégnais ; cela serait plus simple. Mais il fallut que je croise le regard de Cheyenne, et toutes mes convictions sont tombées. Elle était pour moi la fille idéale ; et qui plus est une louve. Elle riait à mes blagues, et elle était aussi bavarde que moi… que demandait de plus ! Evidement une épée de Damoclès se tenait au dessus de nos têtes. Et si jamais je m’imprégnais ? Et si au contraire, c’était elle ? Nous ne savions pas si les louves pouvaient s’imprégner ; Leah ne l’était pas.

J’étais près d’elle, et je me sentais bien. Ma main glissé dans la sienne, je venais de lui avouer mes sentiments. J’avais peur qu’elle ne me voit que comme un ami… Lorsqu’elle m’avoua qu’elle aussi m’aimait ; j’avais envie de l’embrasser et en même temps, nous étions face à un dilemme. Nos meutes, nos conditions… tout nous séparait. Je l’a regardais dans les yeux, j’étais hésitant. Finalement je répondu : « tu penses qu’on devrait en rester là ? » Ma question était pleine de sous entendu ; évidement, je ne voulais pas en rester là. Je voulais qu’on essaie ; même si nos meutes respectives ne sont pas d’accord… je ne voulais pas me dire que j’ai loupé quelque chose avec Cheyenne… que je suis passé à coté de mon idéal féminin.

Ma main effleura sa joue ; je plongeais mes yeux dans les siens. Ici près du feu, dans cette grotte où j’avais tellement de souvenir… je voulais que le temps s’arrête. Je voulais vivre l’instant présent, oublier mes frères de meute. « Cheyenne, je ne suis pas sure de pouvoir rester comme ça… enfin tu vois… juste ami. » Cette fille me rendait fébrile ; j’étais timide face à elle ; et à la fois, je me sentais pousser des ailes. Je caressais sa joue avec mon pouce. Pris dans un élan d’émotion ; je m’approchais encore plus, et déposa mes lèvres contre les siennes. Alors que je me reculais, gêné de l’avoir embrassé. « Désolé, je n’aurais pas dut. Je ne sais pas ce qui m’a prit. »


Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne   
 

Forbidden Love ⊱⊰ pv. Cheyenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forbidden Love [Willow & Tara]
» Sorties Manga mois par mois ^.^
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Vos rps archivés
-