AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez
Top Partenaire

.

Partagez | .
 

 « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Informations
» Messages : 220
» Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 26
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Jeu 26 Sep - 20:02


I need answers now
On y était. L’arrivée du bus à Forks, une ville incroyablement petite et bétonnée de partout. Bien sûr, cela n’avait rien à voir avec Redmond, de là où je venais. D’ailleurs, je ne pus m’empêcher de me demander s’il y existait un parc en plus de la forêt, comme la ville que je laissais derrière moi. Hélas, je craignais bien que mes espérances soient des plus vaines. Tout se ressemblait ici : les maisons, les pelouses, les gens, les voitures. Décidément, je me demandais comment on pouvait vivre dans un tel endroit, bien que je n’appréciais pas plus Redmond que cela. Au moins, il y avait un peu plus de vie et une Nature incroyablement dense. Bien que je n’avais pas encore eu le loisir de visiter la forêt. Et avec mon simple baluchon qui contenait quelques affaires – très pauvres d’ailleurs, je ne risquais guère de m’essouffler. Mon excitation était des plus remarquables lorsque je suis descendu du bus et que mon pied s’est mis à fouler le sol. Ainsi donc, c’est près d’ici que ma mère vivait ? C’est ici qu’elle avait décidé de prendre le bus afin de s’éloigner le plus possible de cette vie ? Enceinte de moi, elle pensa à une trahison. Mon père ne lui était pas destinée et elle avait eu peur des remarques des autres membres habitant à La Push. Voilà comment elle avait décidé de tout abandonner pour enchaîner les petits boulots et une vie misérable à m’élever. Ma transformation la choqua tellement qu’elle m’en voulut, d’une certaine manière, de lui rappeler ce qu’elle avait perdu ; mais également de ne pas avoir su protéger son unique enfant d’un univers qu’elle avait enterré dans le jardin tumultueux de son passé sombre et mystérieux. A force d’insister, elle m’avait tout avouée. Il fallait admettre qu’elle n’avait pas le choix et que je n’y étais pas allée de main morte. La vérité eut l’effet d’une bombe sur moi, bien qu’elle m’y avait préparé inconsciemment en me racontant les histoires de son enfance et sa vie là-bas, mais également les légendes qui habitaient son monde ; Que ce soit les Vampires ou la meute, je connaissais déjà tout ceci. Mais elle m’avait affirmé que les femmes ne se transformaient jamais. Hélas pour elle, je devais être une exception et de taille, étant donné ma nature. J’étais comme une louve, mais bien plus grande. Et à force de reproches et de disputes, je ressentis de plus en plus ce besoin inexplicable de retrouver mes racines. J’espérais retrouver mon père, même si j’ignorais tout de lui. D’ailleurs, je ne savais même pas s’il vivait toujours là-bas. Mais aux dires de ma mère, il était probable que son frère y vive encore, avec une famille.

Plus le temps avançait et plus je me mis à dessiner secrètement dans mon esprit ce à quoi pouvait bien ressembler mes congénères. Est-ce que mon père avait eu des autres enfants ? Avais-je des cousins, quelque part dans ce monde différent ? Se transformaient-ils aussi en loups ? Et les autres femmes, elles aussi elles parvenaient à se transformer ? J’ignorais tellement de choses. Les questions embrumaient mes pensées, tant et si bien que je fus surprise lorsqu’une voix masculine se pencha au dessus de mon épaule. « Mademoiselle ? Vous avez l’air perdue. Je peux vous aider ? » Je sursautai. Il s’agissait d’un homme plutôt âgé ; A vue de nez, il devait avoisiner la soixantaine. Avec sa casquette bleue et son gilet en jean, on aurait dit qu’il sortait tout droit d’un mauvais film où il figurait dans les paysans du coin. Je lui souris, gênée, en replaçant une mèche de cheveux derrière mes oreilles. Je n’avais pas remarqué que mes yeux l’avaient scruté haut en bas. Timidement, j’osai alors lui parler. « Je cherche La Push. Vous sauriez où je dois me rendre ? » Il se mit à rire, ce qui me fit rougir certainement. Heureusement que ma peau empêchait de trop le remarquer. Je me sentis bien stupide, sur le coup. « Grimpe dans mon vieux tacot, j’vais t’emmener pas loin. » S’exclama-t-il en me tournant le dos. Sa voiture ne m’inspirait guère, mais je n’avais pas vraiment le choix. Si c’était un vieux pervers, il serait vite surpris par ma dextérité à le mordre et m’enfuir en courant. Sportive et pas idiote, la petite ! Du moins, j’espérais ne pas avoir à me défendre. Et, fort heureusement, je n’eusse pas à le faire. Toutefois, nous n’arrivâmes pas à destination directement. D’un air soucieux puis pensif, il déclara ne pas pouvoir m’emmener plus loin que le lieu en question, sa voiture étant trop capricieuse pour se genre d’escapade. Il ajouta que je devais me diriger toujours devant moi à partir de là et que j’en aurais pour une demi-heure de marche, à la vue de mon jeune âge. Je souris alors et le remerciai sans plus attendre, prenant la poudre d’escampette. J’avais hâte d’arriver « chez-moi », même si dans le fond je ne connaissais rien de l’endroit.

Je m’enfonçai alors d’avantage dans les bois, à la recherche de cette réserve située près de Forks, le coeur léger et le pas rapide. J’essayais de ne pas me perdre. Parfois, j’avais encore du mal à me fier à mon instinct de louve ; D’ailleurs, je n’osais pas me transformer. Des humains pouvaient résider dans les parages et ma mère n’avait eu de cesse de me dire à quel point notre existence devait demeurer secrète. Aussi fis-je preuve de prudence, cherchant à ne pas me faire remarquer non plus. Ce n’est qu’après plusieurs minutes de marche, je ne saurais combien, que je ressentis une présence. Je me stoppai alors net, essayant de démasquer qui me surveillait ou qui osait s’aventurer à ma rencontre. Je scrutais les environs, tenant fermement mon sac, me préparant au pire. Et si un Vampire rôdait dans le coin ? Oui, ma mère m’avait aussi prévenue qu’ils étaient dangereux et sournois, prêts à me tuer sans rechigner et sans explication. Une vieille guerre, quoi. Sauf que je ne sentais pas une odeur horrible. Non. Ca sentait même quelque chose de rassurant... Mais je ne savais guère quoi. Restant vigilante, je demeurai immobile, prête à me transformer « au cas où ». « Y’a quelqu’un ? » murmurai-je plus à moi-même que pour le reste du monde. Seule, au milieu de la forêt, dans une terre inconnue, je n’étais pas rassurée le moins du monde.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Jeu 26 Sep - 22:02


⊱ Great news. ⊰


J’appréhendais de plus en plus notre futur à la Push ; il faut dire que ses cinq dernières années avaient été plutôt calmes. Mais comme on dit, le calme avant la tempête, non ? D’abord, il y a eu l’arrivée d’Esha et sa meute… et puis dernièrement des chasseurs de créatures surnaturelles à la tête de la police Forks ! Nous n’étions plus à l’abri, même si cette fois-ci les vampires n’y étaient pour rien, nous devions nous méfier de ses maudits chasseurs. Nous avions repris nos habitudes de ronde afin de vérifier qui pénétrait sur nos terres sacrées. Ce soir, je devais rejoindre Paul pour faire notre tour d’horizon.

Enfermé dans mon garage, je bricolais ma moto. Celle-ci ne fonctionnait pas comme je le voulais, et c’était mon seul moyen de transport pour aller à Forks ! Ma mère m’avait demandé d’aller faire une course pour elle en ville, alors je devais me dépêcher si je ne voulais pas rater la ronde avec Paul. Un foutu réglage qui ne fonctionnait qu’une fois sur deux, cette bécane était vraiment capricieuse ! Si seulement Jacob pouvait m’aider, mais il avait bien d’autres soucis en ce moment. Au bout d’une demi-heure,  j’ai fini par venir à bout de cette soupape et démarra ma moto. J’avais environ 1h30 devant moi pour faire l’aller/retour, et faire ma petite course. Je filais à toute allure à travers la réserve.

J’avais fait plus vite que prévu ; en chemin je croisais ce bon vieux Henry avec sa camionnette toute pourrie et le doubla. Je klaxonnais et le salua. Je fus étonné de le voir accompagné, je regardais dans mon rétroviseur et aperçu une jolie brune au teint mate sur le siège passager. Je fus deux fois plus étonné mais cela ne m’arrêta pas. Je franchissais la lisière du bois, et m’enfonça dans celle-ci et me dirigea vers la réserve. Je garai ma moto devant la maison et entra dans celle-ci. Je laissais le paquet sur la table de la cuisine et file en criant « ne m’attends pas pour dîner ». De toute façon, je n’étais jamais là le soir… ma mère commençait à le comprendre et surtout l’accepté. Je n’avais plus 16 ans comme à l’époque ; elle me lâchait à présent.

Je sortis de la maison, et jeta un coup d’œil autour de moi. La réserve était calme à cette heure-ci. Je marchais jusqu'à la lisière du bois, et me transforma. Je cherchais pas la pensée mon frère de meute, mais il n’était pas encore sous sa forme lupine. Je commençais donc mon petit tour. Pour me dégourdir les pattes, je me mis à courir. Je me mis à ralentir quand la voix de Paul résonna dans ma tête. « Je contourne pas l’est, et toi par l’ouest, on se retrouve au centre ! D’acc. » Je commençais alors ma ronde, je me rapprochais du bord de la nationale ; celle que j’avais emprunté il y a à peine vingt minutes. Soudain je me stoppai, des bruits de pas ! Je me mis à écouter plus posément ; c’était effectivement des pas humains. J’interpellai Paul. « Rejoins-moi, vite ! Un intrus dans la forêt près de la nationale ! » J’essayais de me rapprocher des bruits de pas sans me faire voir. Paul fini par me rejoindre en quelques secondes.



made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Ven 27 Sep - 14:49
Une arrivée surprise !

Are you back ?



Les journées se faisaient longues, très longues. Bien plus que quand la meute ne faisait pas de rondes. Avant ces surveillances Paul ne dormait déjà pas. Et il s'ennuyait, il s'ennuyait, car tout le monde dormait sauf lui. Maintenant les nuits s'allongeaient encore plus, en effet, le fait de chercher quelque chose que l'on ne trouve pas donne les nerfs. Surtout à Lahote. Lui qui s'énervait pour pas grand chose n'appréciait pas trop être à la tête de la meute. C'était une responsabilité qu'il n'assumait pas entièrement. Honoré par ce titre et cette charge il assumait malgré tout. Pour le moment il n'avait pas eu la chose la plus délicate à gérer pour un alpha, une nouvelle transformation.
Cette étape dans la vie d'un loup est une chose à ne pas négliger et à prendre avec des pincettes. C'est un moment assez dangereux et délicat. L'adolescent est perdu, désorienté et souffre physiquement. L'alpha doit être là pour le rassurer, le guider et lui dire que tout ira bien. Certes sa vie changera du tout au tout, mais rien de grave. Et Paul, lui, ne se voyait pas à la hauteur de cette tâche. Commander n'était pas dur pour lui, mais aider les autres, c'était quelque chose dont il n'avait pas l'habitude. Tout ça le dépassait et c'est bien pour cela qu'il avait un grand respect pour Sam et Jacob.

Enfin, cette nuit, Paul n'avait pas dormi, encore une fois et en avait donc profité pour finir quelques traductions qu'il avait à faire. Un contrat à passer de français à espagnol et un petit chapitre d'une nouvelle à passer en anglais. Le jeune homme aimait son travail, il aimait les langues déjà, donc pouvoir pratiquer son boulot à la maison ... C'était du grand luxe. Paul se trouvait dans son bureau, collé à la chambre matrimoniale, et Rachel, elle, dormait. L'horloge du bureau produisait un son monotone ''tic, tac, tic, tac ...'' Ça ne dérangeait pas le modificateur, ça lui permettait de plus se concentrer d'ailleurs. Mais le temps passait bien plus que ce que le loup pouvait penser. Et bientôt, l'heure de commencer une nouvelle ronde arriva. L'heure pile arriva et Paul était déjà dehors.
Dans la maison de bois, il était vêtu d'un t-shirt noir et d'un ''pantacourt'' de même couleur. C'est tout en se dirigeant vers la sortie que le bêta ôta son haut pour se retrouver en bermuda et pieds nus. D'être si peu vêtu lui permettait d'être plus rapide en étant humain. Le froid ne lui posait aucun problème. Et c'est une fois après avoir mis les pieds dans la boue humide qui tapissait le sol de devant sa demeure que Paul se mit à trottiner en direction de la forêt.

Les rondes commençaient toujours dans les bois et se finissaient bien souvent là-bas. Des jours et des jours à chercher sans trouver la moindre trace de nouveaux loups, loups ennemis ou même chasseurs. Ces deux derniers ennemis préoccupaient Paul, bien plus que n'importe quel autre danger. Ces nouveaux loups insupportaient Paul. Ils étaient bien culottés de venir réclamer des terres ou quelconque ''droits''. Lahote étant très patriote il refuse que des inconnus ne touche, ne serait-ce, qu'un grain de sable de leur plage. Il se niait à leur céder la moindre terre, la moindre maison et la moindre feuille de leur foret. Il fallait arriver avant. Paul Lahote était un bêta très protecteur et s'en voudrait à jamais de perdre des terres ou même des proches. Les chasseurs quant à eux, menaçaient seulement la Push de tuer ses protecteurs, dont Paul. Ce dernier ne laisserait jamais un membre de la meute approcher un de ces tueurs et encore moins dévoiler son identité.

Toujours en trottinant, Paul sentit un de ses camarades non loin de lui. C'était Embry. En humain la télépathie était moins efficace quand loup, c'est donc pour ça que le loup argenté se transforma dans un bruit de craquement d'os et put entendre son ami de toujours.
Ce dernier avait repéré une intrusion, une personne suspecte se présentait à l'entrée de la forêt de la réserve. Un danger potentiel. Call demanda donc à Paul d'encercler la cible et c'est vers l'Ouest que le bêta se dirigea. Rapidement Paul se retrouva prêt de la route et fonçait tel un éclair à travers les bois. Quelques troncs se brisèrent sous les lourds pas de la bête de deux mètres de haut. C'est en un rien de temps que Lahote arriva derrière son ami de toujours, redevenu humain. 
Aussi loin que Paul se souvienne, il a toujours fait équipe avec Embry, la vitesse du groupe était leur meilleur atout. Ils ont d'ailleurs bien faillit croquer Victoria si le Cullen n'avait pas essayé de franchir la zone qui leur est accordée.


Embry avait sûrement deviné l'odeur de Paul qui était maintenant revenu à sa forme humaine et s'avançait vers son frère. Et, étrangement, plus le grand brun avançait plus l'odeur qui dégageait de l'intrus lui était familière. Paul avait de la famille. Des personnes de son sang du moins. Son oncle, frère de son père, avait eu une fille. Fille que Paul ne vit qu'en photo par le biais de sa tante qui lui en envoyait de temps à autres. Du moins, Lahote n'en avait pas reçu depuis que sa mère vivait loin de la réserve Mais l'odeur qui arrivait aux narines du Quileute était une odeur sauvage, une odeur de bois fraîchement fendu qui se mêlait à celle de cambouis. Le protecteur passa devant Embry en posant sa main sur son épaule comme pour lui dire de faire attention. Aucun des deux ne pensait, du moins aucun des deux ne partageait les pensées de l'autre. Paul lui était inquiet, était-ce l'un de ces Cherokee ? Un membre de la meute non identifié ? Tout sauf un membre de sa famille. C'était impossible et pourtant...

Devant Paul ne se tenait plus qu'un arbre. Un chêne possédant un tronc de presque deux mètres de diamètre. Et c'est en se décalant sur le côté que Paul peut identifier la présence. ''Impossible !'' pensa-t-il tout en le faisant partager à Embry. C'est bien ce que le loup pensait. La jeune qui marchait en direction de la réserve se trouvait être sa cousine. Oui, celle qu'il connaissait à peine. Tout ce qu'il savait d'elle c'est qu'elle vivait loin et que ses parents l'avaient nommé Medlyne. Mais pourquoi dégageait-elle cette odeur de loup ? Le sous-chef devait en avoir le coeur net. Il sortit donc entièrement de la forêt pour se présenter de le dos de Medlyne. Celle-ci l'avait sûrement remarqué. C'est les bras le long de corps, le ventre battant après l'effort, que Paul Lahote lança à sa cousine, un vif et froid.

Que fais-tu là ?



made by pandora.



avatar
Informations
» Messages : 220
» Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 26
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Ven 27 Sep - 15:46


I need answers now
La forêt était vaste et dense. La nuit était tombée depuis plusieurs minutes maintenant, voir même une bonne heure. Je n’avais aucune notion du temps, pour tout avouer. Ce n’était pas mon univers, après tout. Néanmoins, je ne me sentais pas vraiment en danger, tout du moment que je ne croisais pas un ennemi potentiel. C’était une sensation très étrange, comme un retour aux sources. Comme si, pour la première fois de ma misérable existence, je me sentais enfin à ma place, « chez-moi ». Avec ma mère, on déménageait souvent d’appartements miteux en appartements miteux, à cause des emplacements de ses petits boulots. Bien sûr, elle s’arrangeait pour que je puisse aller à l’école toute seule. Heureusement, j’avais pris mes responsabilités très tôt dans ce « couple » que nous formions, en temps que mère-fille. Alors ça nous permettait de faire comme elle le pouvait.

Toutefois, je ne pus me résoudre à fermer mes cinq sens, qui s’avéraient plus aiguisés que la plupart des humains depuis trois années. Cela, je l’ignorais jusqu’à tomber dans des situations cocasses que pouvaient offrir la vie dans une ville. Comme me boucher le nez devant un fleuriste à cause du mélange étrange des odeurs que dégageaient ses marchandises diverses et variées. Cela m’avait valu, dans mes souvenirs, un agréable mal de tête.

Quoiqu’il en soit, je ne pus rester insensible aux bruits de la forêt, à ses odeurs nouvelles et ses sensations qui me chatouillaient le corps de part en part. C’est donc sans rechigner que je remarquai des odeurs corporels étonnantes, non-loin de là où je me situais. Ne sachant s’il s’agissait d’un ennemi ou d’un potentiel ami, je préférais rester sur mes gardes et me mettre en position de défense « au cas où ». C’était un peu culotté, dans le fond, de me pointer ici sans avoir prévenu personne. Cela aurait pu être agréable d’avoir un comité d’accueil amical, plutôt que de commencer à craindre le pire en m’imaginant un scénario d’horreur où je serais la victime d’un charmant suceur de sang. Autant l’affronter, si tel était le cas. C’est pour cela que j’osai enfin demander à haute voix si quelqu’un se trouvait ici, ce dont j’étais persuadée. Au moins, cela me permettrait peut-être d’être fixée sur l’identité des deux individus qui se situaient dans les parages. Et ce fut sans attendre qu’une silhouette s’avança vers moi. Mes yeux s’enfoncèrent dans les siens, puis je toisai son compagnon, derrière lui. Ils étaient comme moi, au niveau de la couleur de la peau, et les cheveux s’approchaient du noir de jais, comme leurs yeux. De plus, ils avaient une odeur de loup sur le corps, ce qui me rassurait car cela me semblait agréable. C’était la première fois que je sentais un tel parfum. Je reportai mon attention sur le premier qui s’était montré. Etrangement, je ressentis dans mon instinct que nous étions de la même famille. Et en analysant son visage, je me demandai s’il était possible qu’il s’agisse de mon cousin, Paul. Finalement, j’en étais persuadée. Alors je lui adressai un sourire douceâtre, bien que timide, pour essayer de le rassurer de ma présence.

« Que fais-tu là ? » Ce fut aussi glacé et rapide que possible, ce qui me fit presque reculer d’un pas, car je fus un peu surprise de la froideur de cet accueil. Au moins, il m’avait reconnue. Cependant, je ne savais pas si c’était une bonne chose. Ne perdant pas mon sang-froid, je fis comme lui. « Salut. » Comme lui, c’était assez froid. Moins quand même car je ne me sentais pas en position de force du tout dans une telle situation. Je déglutis, malgré moi, tout en le fixant dans les yeux. Bien que, de temps à autre, je regardais également son acolyte à ses côtés. L’air frais aurait pu me faire frissonner, mais cela ne m’affecta pas. Après tout, il parait que j’avais le sang bien plus chaud que la moyenne. Et à en juger par leurs simples vêtements, ils devaient être dans la même situation. C’était rassurant de savoir que je n’étais plus seule. Enfin, pour le moment je l’étais encore. Je repris, plus calmement. « J’avais besoin de réponses. Alors, me voilà ! » Je croisai délicatement les bras, afin de ne pas éveiller une quelconque anxiété de leur côté et me faire agresser. S’ils étaient des Quileutes, ils pourraient se changer en loups énormes et m’attaquer. Autant rester prudente, même si je doutais qu’ils aillent jusque-là pour l’instant. Je n’étais pas une menace sous ma forme humaine, après tout. « Tu es Paul, mon cousin, c’est ça ? » J’avais beau poser la question, j’en étais persuadée au fond de moi. Je le savais, simplement par mon instinct. Comme je devinais qu’ils sentaient probablement que je n’étais pas une simple humaine, mais que j’avais les mêmes capacités de transformation qu’eux – bien que je ne les avais pas souvent exploités dans mon ancien environnement. Je posai alors à nouveau mon regard sur l’autre personne. Je sentais que c’était aussi un loup. Néanmoins, j’ignorais tout de lui. Etaient-ils nombreux, dans la meute, où est-ce qu’ils se comptaient sur les doigts d’une seule main, voir deux ? Je ne le savais pas. J’ignorais tellement de choses. Et j’espérais bien obtenir mes réponses, tôt ou tard. Je regardai alors Paul Lahote, avec un sourire aux coins des lèvres. J’avais le sang chaud et je n’étais pas décidée à battre en retraite, ni même reculer tout court devant eux. Ca, c’était nouveau pour moi aussi d’être aussi effrontée. Il parait que c’était lié à ma transformation, selon ma mère. Mais elle n’était pas disposée à m’en parler car, pour elle, j’étais « une anomalie » puisque je me transformais en étant une femme, ce qui n’était pas « normal ». Dans le fond, je me demandais où était la norme dans tout ceci...


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Dim 29 Sep - 16:03


⊱ Great news. ⊰


Comment allait se terminer cette journée ? Je n’en avais pas la moindre idée, la seule chose que j’espérais, c’était de ne pas tomber sur ses fichus chasseurs que nous pourchassions au milieu de notre foret. Paul avait déjà eu à faire à l’un d’entre eux, et nous ne voudrions pas que cela recommence. Nous étions en danger, notre espèce l’était si ces hommes venaient à nous chasser sur nos propres terres ! Je devais rejoindre Paul pour notre ronde, alors je me dépêchais de finir mes affaires, et de me retrouver sous ma forme de loup. A peine avais-je foulé le sol de mes pattes, je respirais profondément pour inspiré l’air pure de la Push. En moi-même je me disais que je ne pourrais jamais quitter un tel endroit ; on s’y sentait tellement bien ! Je ne comprendrais jamais les loups qui retrouvent en ville ? Comme peut-on être des créatures de la nature et aller s’emprisonner dans des bâtiments et surtout dans des villes polluées. La Push était l’endroit rêvé pour toute personne se sentant proche de la nature !

Je courrais à travers les arbres pour me défouler, je ne me sentais jamais aussi bien que sous ma forme lupin. Tous mes sens étaient décuplés, je ressentais la moindre écorce de bois sous mes pattes, et chaque odeur. Alors que je savourais cet instant, j’entendis Paul. Je me concentrais alors sur lui qui devait être à quelques mètres de moi ! Pas besoin de portable chez nous, la télépathie c’est beaucoup mieux ! Chacun prit sa direction, et ce fut seulement après quelques minutes que je tombais sur une odeur étrangère à notre peuple. J’en averti de suite mon frère, et en quelques foulés, il me rejoignit. Nous décidâmes de reprendre forme humaine, si l’un des chasseurs nous surprenait encore sous notre forme animal ; nous éveillerons deux fois plus leur curiosité ! Mais je sentis Paul de plus en plus inquiet… ou plutôt interrogateur. Je le suivais, restant derrière lui pour surveiller nos arrières. Soudain, il s’arrêta net ; je me stoppai aussi. J’attendais à ce qu’il me parle ou me fasse signe, mais rien de cela. Il sortit de derrière l’arbre, et se positionna derrière ce corps féminin. Je sursautai presque au son de sa voix, elle était bien trop dur à mon goût. Je me décalais alors sur le coté pour voir à qui il pouvait bien s’adresser comme ça.
Je les laissais échanger quelques paroles, la tension était palpable entre les deux jeunes gens. Je me rapprochais afin de mettre a égale distance des deux individus. Je finis par lâcher quelques choses, je me sentais étrangement bête, et peut être même de trop. « Parce que tu l’as connait Paul ? » Mon regard vaquait entre l’un et l’autre. Je finis par m’arrêter sur le visage de la jeune femme, je le détaillais dans les moindres détails, c’est vrai qu’elle avait des traits comme ceux de Paul. De la famille ?  Je n’avais pas entendu parler que Paul avait de la famille dans le coin ! Secret de famille comme on dit. Sans vraiment y faire attention, je reniflais un grand coup et sentit son odeur par la même occasion… elle n’était pas qu’ humaine, j’en étais sur et certain. C’est a ce moment là qu’ elle parla. Elle voulait des réponses ? Je comprenais mieux son arrivée ici alors… je ne sais pas comment j’aurais pu réagir si j’avais subit ma transformation en de dehors de la Push ; si ma mère était resté dans sa tribu. Puis elle demanda à Paul si c’était bien lui son cousin. Je me mis à rire , un rire nerveux sans doute. « Ton cousin ? Vraiment ? ». Je regardais Paul qui ne semblait pas être de très bonne humeur… enfin ça j’y suis habitué. Alors pour détendre l’atmosphère, j’ajoutais. « Fallait pas cacher une jolie cousine comme ça, frérot. Tu ne voulais pas qu’elle me rencontre, c’est ça ! » J’espérais que Paul se décoincerait, et que cette jolie brune ne se souvienne pas de cet accueil comme le pire qu’elle ai jamais vécu ! Qui a dit que les Quileutes n’étaient pas accueillant ?


made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Dim 29 Sep - 22:48
Une arrivée surprise !

Are you back ?



La terre était froide et humide. Ce n'était pas de la boue, le sol était tout de même ferme et les pieds nus de Paul ne s'enfonçaient pas dans le sol. Les différents brins et feuilles se collaient à la plante des pieds du Quileute. Ce n'était pas désagréable. C'était même devenu une habitude. La nature et la meute ne faisaient désormais qu'un. Après plus de cinq ans à parcourir les bois et la réserve en général, on s'y attache, la protège et en devenons les gardiens. Oui, on pouvait dire que la meute de Jacob Black était l'esprit protecteur de leur tribu et territoire. Des protecteurs à cent pour cent.
Les humains de la Push qui apprenaient que leur fils, frère, ou même petit ami -comme se fut le cas de Rachel- étaient modificateurs le prenaient souvent mal sur le coup. Ne voyant qu'une bête féroce et assoiffée de sang sous l'enveloppe charnelle. Mais ce n'était pas ainsi et ces personnes s'en rendaient vite compte. Les loups Quileutes étaient créés par la nature pour protéger leur petit peuple qui est, de par sa taille, un peuple très faible. Toujours les esprits ont défendu les leurs au péril de leur vie. Paul en était capable, Embry aussi, Lahote connaissait bien son ami.


C'est donc dans le but de protéger la tribu et les terres de ses ancêtres que Paul se montrait aussi froid et méchant avec sa cousine. Que venait-elle faire là ? Que voulait-elle ? Des réponses ? Qu'elle en demande à son lâche de père pensait Paul sans le communiquer à Embry. D'ailleurs ce dernier fût surpris que Paul ait une cousine de laquelle il n'ait jamais parlé. À vrai dire, le bêta ne parlait pas souvent et à pas grand monde. Comment allait-il informer sa meute de l'existence, insignifiante pour lui jusqu'à ce jour, d'une cousine germaine venant d'un oncle qui fut un fantôme dans la vie du Quileute ? Lahote ne voyait aucun intérêt à parler des absents, n'ont-ils pas toujours tord.
C'est alors, avec son impulsivité légendaire, que Paul commença à marcher en rond. Comme pour menacer Medlyne. Les hormones dominaient et chez Paul encore plus. Il commençait à s'énerver. Pour si peu oui. Mais le loup gris s'énerve toujours pour rien. De la vapeur commençait à s'échapper de son corps qui bouillonnait. Un simple humain ne pourrait pas la voir.
Paul ne pensait plus.


Le Quileute tournait toujours en rond, essayant de se calmer comme Sam lui avait appris et en pensant à sa douce Rachel. Mais rien n'y faisait. Ce qui énervait le plus Paul d'ailleurs, ce n'était pas le fait que Medlyne lui réponde -même si elle ne l'a pas fait méchamment- mais ce qui mettait Paul sur les nerfs était le fait de ne pas arriver à reconnaître un loup d'un simple humain. Ne pas voir ce que sa cousine était le mettait hors de lui. Elle sentait le loup, mais peut-être fréquentait-elle les bois, ou alors elle pouvait aussi être chasseuse et avoir étripé un frère de Paul il y a peu. Trop de questions et de doutes qui mettent le bêta en rogne. Il ne se contrôlait pas. Qu'est-ce qu'elle est bordel ! Pensa-t-il tout en faisant partager à son frère loup.
Que pouvait-elle bien être. Un chasseur ne s'aventurerait pas ainsi à la vue de tous. D'ailleurs un chasseur ne serait tout simplement pas venu, car ils ne connaissent pas, ou pas encore, la Push. Une sortie scolaire pour en apprendre plus sur les Quileutes non plus. Où sont les autres élèves ? Il n'y avait qu'une possibilité, c'était une louve. Mais non. Non, tout cela n'entrait pas dans la tête du jeune homme. Les jeunes femmes ne se transforment pas, du moins que rarement. Dans l'histoire de la tribu seule Leah put se transformer. L'énerver ? Paul ne savait pas à quel point elle était patiente. À quel point elle pourrait encaisser ses insultes. C'était une solution bien trop longue et menée à échouer. Lahote devait aller droit au but. Mais à quel prix ? Lui ordonner de se transformer serait bien trop dangereux. Ça mettrait la meute et la tribu entière en danger. D'un autre côté, si elle était bel et bien une louve, ça serait une solution rapide et efficace.

La vapeur sur le corps de Paul commençait à disparaître. Ses muscles se détendaient de plus en plus. Il arrivait à se calmer. Avant, penser l'aurait fait s'énerver bien plus, mais là ... se fut l'effet inverse. Rachel lui avait apprit à réfléchir avant d'agir. Et même au bout de trois ans c'était très dur pour le sauvage qu'était Paul Lahote. L'humour qu'Embry mettait dans ses phrases était fait pour essayer de le calmer. Mais plongé dans son esprit, le loup d'argent n'écoutait plus rien. Juste que le séducteur qu'était Embry trouvait sa cousine plus que charmante. Sottises.
Paul continuait de tourner.


Ces allers retours lui permettaient de réfléchir, de trouver la solution. Celle-ci était déjà toute vue pour des gens voyant les scènes en étant pas Paul. Mais lui avait du mal avec le dialogue. Il agissait souvent pour ensuite parler, si l'interlocuteur survivait bien sûr. Lahote devait donc se rendre à l'évidence. Il devait prendre son souffle, arrêter de s'énerver et parler gentiment. Certes, ''dialoguer'' et ''gentiment'' sont deux termes que Paul ne maîtrise en rien. Alors, il opta pour le dialogue. La poitrine battante se calmait, ses pas continuaient, mais étaient ralentis par le calme qui commençait à envahir le corps du grand brun. Paul Lahote serra donc les dents et dit.

À quelles questions ?



made by pandora.



avatar
Informations
» Messages : 220
» Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 26
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Lun 30 Sep - 11:37


I need answers now
A ce moment précis de mon existence, je ne savais pas si j’avais fait le bon choix en quittant Redmond, ma mère et ma vie là-bas pour rejoindre une tribu de loups qui ne m’accepterait peut-être même pas. En même temps, avais-je le choix ? Je n’étais pas une humaine ordinaire et, de ce fait, j’avais besoin de me sentir entourée par des personnes qui avaient vécu la même chose que moi. Le traumatisme que j’avais enduré, la première fois, me laissait un goût amer dans la bouche. Je n’avais jamais été préparée à être une créature surnaturelle. Et ma mère non plus, à dire vrai. Etant donné sa réaction démesurée lorsqu’elle l’a su, j’ai compris qu’elle ne pourrait jamais avouer que je n’étais pas totalement humaine et que je retenais de l’homme qui lui avait brisé le coeur, quelques années plus tôt. John Lahote. C’est tout ce que je savais de lui, ou presque. Je savais qu’il avait un frère et que lui-même avait eu un fils. Ce même fils qui me regardait, désormais, avec une attitude étrange.

Le jeune homme à ses côtés, lui, essaya de détendre l’atmosphère. D’abord, il fut surpris que je pense qu’il s’agisse de mon cousin. Maintenant, je savais qu’il se prénommait Paul. Toutefois, il l’appela frérot. Je me mis à douter. Etaient-ils frères de sang ? Non, je ne le ressentais pas de la sorte. Cela m’avait l’air d’un terme affectueux, surtout. Sinon, il ne me trouverait pas jolie. D’ailleurs, je ne pus m’empêcher de sourire timidement à cette remarque. Au moins, je ne les dégoutais pas. Ma mère m’avait dit qu’ils risqueraient de me rejeter, qu’ils étaient monstrueux et que je pouvais être réduite en garde-manger pour Vampires en pénétrant sur leur terre. Néanmoins, je n’en avais fait qu’à ma tête et je m’étais préparée psychologiquement à tout tenter pour rester vivante tout en faisant partie de cette famille dont je voulais être membre.

A la vue de l’attitude de mon cousin, je compris que ce serait plus difficile que prévu. Il se mit à me tourner autours, tel un vautour prêt à foncer sur sa proie. Ou plutôt un loup qui voulait m’encercler et se montrer des plus menaçants. Je ne savais rien de l’attitude à adopter dans une meute ou face à un étranger pour eux. Il faut dire que j’avais vécu ma forme lupine bien loin de La Push, dans un monde qui n’était pas destiné à accueillir la créature que j’étais. Autant avouer que je me sentais dépassée par l’attitude mon cousin. Et je ne fus que des plus surprises lorsque mes muscles se contractèrent, comme si j’étais prête à me servir de mes poings et lui sauter dessus, sans même que je ne prévois quoique ce soit. J’essayais alors de retrouver mon calme en observant l’autre garçon non loin de nous deux, celui qui observait. Il était comme Paul. Un noiraud aux yeux bruns et à la peau mate. Comme moi également, dans le fond. C’est que je ne m’étais pas retrouvée dans le mauvais endroit, au moins. Tout laissait suggérer que je pouvais être de leur univers, au final. Bien que je n’aurais jamais dû me transformer, selon ma mère.

Finalement, Paul réussit à se calmer. Du moins, ses pas se firent plus lents et je pouvais remarquer que sa cage thoracique se levait moins rapidement. Ainsi, il avait un air moins menaçant qu’auparavant, mais rien ne laissait penser pour autant qu’il me prendrait dans ses bras, tel un frère. Aussi ne fus-je guère surprise lorsqu’il persifla entre ses dents et me demanda à quelles questions je voulais des réponses. Je fermis les yeux, un court instant, avant de les rouvrir. J’avais tellement de questions en tête ! Mais je n’étais pas sûre qu’il accepte de me les donner. Surtout que j’étais une anomalie génétique. J’étais une femme et je ne pouvais théoriquement pas être un Modificateur. Alors pourquoi moi ? Qu’est-ce qui ne tournait pas rond dans mon esprit et mon corps ? Et puis, j’avais des questions plus générales, sur leur mode de vie. Encore faudrait-il que Paul et ses amis daignent m’accepter.

Cela fut alors comme une évidence. Il devait savoir que je n’étais pas une simple humaine pour comprendre mon arrivée à La Push. Aussi lui fis-je face, déterminée et bouillonnante. Tout mon corps était prêt à lui démontrer que je n’étais pas ce qu’il pensait, que je n’avais rien de chétif et de vraiment humain. Hélas, ce n’était peut-être pas la meilleure tactique. Je tentai alors de me calmer aussi, essayant d’être moins agressive que lui. Je pris alors une voix douce, plus posée et sereine. « Le plus simple, je crois, c’est de vous montrer. » Finis-je par avouer, un peu dépitée. Alors je déposai mon sac qui contenait mes rares richesses à mes pieds, que je dénudai. Le contacte avec la terre me fit frémir, tout du moins je ressentis le frais et l’humidité. Je pris une profonde inspiration ; Je n’avais pas encore l’habitude de me transformer, mais il le fallait cette fois-ci. Sans plus attendre alors, je me changeai, passant de ma forme humaine à ma forme lupine.

Je n’étais peut-être pas bien grande face à eux. Néanmoins, je l’étais bien plus qu’une simple louve comme dans les livres de biologie. Mon pelage était d’un gris très clair, à la limite du blanc mais tout de même pas ; Du moins c’est comme ça que je me voyais lorsque je me regardais dans l’eau des petits étangs de Redmond. Je ne savais pas, désormais, comment réagirait mon cousin et son acolyte. Alors, aussitôt, je me mis en position défensive, restant prête à leur bondir dessus ou m’enfuir, si jamais ils leur en prendraient l’envie. Après tout, nous étions presque des bêtes et pas vraiment des humains. C’était compliqué, je crois. Ma mère ne m’en avait guère dit d’avantage. Sur mes quatre pattes, je me tenais fièrement toutefois, même si je ne ressemblais pas à un labrador docile. Malgré la bête qui était réveillée, je tâchai de me maintenir en place de ne pas m’affoler ni de suivre mon instinct en éveil. Il fallait que je reste concentrée sur mon objectif, celui d’être acceptée dans leur meute. Et j’ignorais comment il fallait faire...

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Mar 1 Oct - 21:22


⊱ Great news. ⊰


Les histoires de famille sont toujours compliquées, la mienne ? Il n’y a pas grand-chose à dire puisque je ne connais pas vraiment mes origines. Ma mère faisait partie de la tribu voisine quand elle décida de rejoindre la Push, le pourquoi ? Tout le monde se le posa… A ma naissance, les Quileutes supposaient que ma mère avait quitté mon père resté là-bas, et elle était venue ici pour le fuir ; mais ma transformation ébranla toute ces soi-disant suppositions. Je ne pouvais qu’avoir du sang Quileute pour pouvoir me transformer… seulement qui pouvait être mon père ? Tout le monde en conclu que mon père ne pouvait qu’être le père de Sam, puisqu’il était connu pour ses infidélités… mais aujourd’hui, même cette conclusion est fossé… Qui aurais-cru que Billy Black aurait pu tromper sa femme lui aussi ? Donc, oui depuis l’arrivée d’Esha, j’étais très perturbé. Après toutes ces années, je m’étais mit en tête que je connaîtrais jamais mon père puisque Joshua Uley avait fuit la Push dès que sa femme est tombé enceinte. Mais à présent, je n’avais plus aucune certitude. Et là, je venais d’apprendre que Paul avait une cousine, c'est-à-dire que qu’un autre Quileute pouvait être mon géniteur ? Combien d’autre homme infidèle vivait à la Push à cette époque ? Je ne pouvais m’empêcher d’observer cette jolie métisse ; avait-elle des ressemblances avec moi ? Ou seulement avec Paul ? Bref, j’étais en pleine confusion… Je tentais de masquer mon gène par mon humour. Mais je ne sais pas si je tiendrais longtemps surtout avec Paul qui commençait sérieusement à s’énerver tout seul ! Je n’étais pas le meilleur de la meute pour pouvoir le calmer. D’ailleurs Sam tenait ce rôle à merveille avant qu’il ne quitte notre meute. Que devais-je faire ? A vrai dire, je n’en avais pas la moindre idée.

Je le regardais, priant intérieurement pour qu’il se calme et ne se transforme pas devant cette jeune femme. Je voyais son corps se gonfler et se dégonfler à mesure qu’il respirait. J’avais même envie de me mettre au milieu d’eux deux, et de la protéger. Mais finalement elle prit les devants, et ajouta une phrase qui me laissa perplexe. Comment ça elle va nous montrer ? Je l’observais, elle enleva ses chaussures, puis son surplus de vêtement. Tout être humain aurait pensé à un striptease… seulement je savais ce que ça voulait dire. Ni une, ni deux, la jolie brune se transforma en un loup à la fourrure grise. Je ne fus pas vraiment surpris qu’elle se transforme… mais plutôt par la couleur de son pelage… moi-même j’étais gris. Et si je n’avais pas vraiment tord. J’étais tellement perdu dans mes pensées, que je ne remarquai pas qu’elle avait retrouvé sa forme humaine, et qu’elle s’était changé rapidement évitant nos regards indiscrets. J’aurais voulu parler… mais aucun son ne sortir de ma bouche. Je voulus même fuir mais je ne pouvais pas abandonner mon frère de meute face à sa cousine, elle aussi louve.

Je jetais un regard à Paul, puis à l’inconnue et ajouta « je crois que nous n’avons plus vraiment le choix. Si on l’amenait à Jacob ? » Je n’avais rien trouvé de mieux à dire. J’aurais pu sauter de joie, continuer ma drague puérile, ou encore faire le pitre ; mais je ne fis rien. Paul allait trouver ça louche, alors je me forçais à reprendre une attitude normale… Et ajouta en rigolant : « on bouge là ? Où on attend le déluge ? »



made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Jeu 3 Oct - 21:38
Une arrivée surprise !

Are you back ?



En général. Quand un nouveau loup entrait dans la meute, celui-ci était attendu. L'alpha l'attendait. Les présentations n'étaient jamais nécessaires, car bien souvent le jeune modificateur était natif de la Push et voyait les grands tous les jours sans vraiment leur parler. Lorsque le jeune se transformait, Sam ou Jacob était présent, regardait l'humain devenir une bête de deux mètres de haut. La désorientation, c'est ce qui décrivait le mieux le comportement d'un nouveau modificateur. Tous étaient perdus, ils ne savaient plus où aller, qui ils étaient et surtout, la question que rongeait tous les membres de n'importe quelle meute, pourquoi ? Pourquoi être devenu un protecteur. C'est ainsi. Certain le voyait comme une malédiction, peu comme une bénédiction. Paul, lui, a toujours été au courant de ce fait, bien sûr il n'y croyait pas, mais il voulait y croire. Lorsqu'il se changea se fut le bonheur absolu, certes il était perdu, mais il ne se demandait pas pourquoi il était devenu ainsi. C'est ce qu'il a toujours souhaité au fond. Et étant seulement le deuxième à s'être changé, l'intégration dans la meute fut des plus faciles. Encore plus lorsque Lahote comprit que Sam était un loup aussi. Le grand loup noir et le grand loup d'argent, un duo de choc.
Et aujourd'hui, une intégration allait se faire. Celle de Medlyne. Deux membres l'avaient déjà acceptés. Embry, qui la draguait un peu trop d'ailleurs, en était très heureux. Paul, lui, ne pouvait que l'accepter, une vraie Quileute, ça ne courrait plus les rues les jeunes qui se changeaient. Et par les temps qui courent, un membre en plus c'est toujours à prendre, surtout pour affronter les chasseurs et les Cherokees. Et sûrement mourir pour la meute et la tribu. Ce serait le plus grand des honneurs pour le loup d'argent : mourir pour que les siens vivent, mourir au combat tel un grand guerrier Quileute. Rachel avait conscience que son homme était très patriote et qu'il ne lâcherait le loup que le jour où Black ne serait plus de ce monde. Paul Lahote se devait d'être un loup exemplaire, d'être l'un des plus puissants, c'était dans son caractère et tout le monde le savait. Mais en ce jour de paix, la mort n'était pas de visite, c'était plus la joie d'accueillir une nouvelle qui régnait dans le coeur de Paul et qui allait régner dans le coeur de la meute.

Paul restait en loup, là, à regarder, un coup Medlyne, un coup Embry. Le jeune loup draguait d'ailleurs un peu trop la cousine de Paul. Ce qui fit échapper un petit grognement d'entre les crocs du loup d'argent dont les poils volaient à la légère brise du vent froid de la région de Forks. Celui-ci venait se briser sur le pelage d'argent de Paul qui ne sentait aucunement le froid. C'était une caractéristique des modificateurs, et bien pratique qui plus est. Mais trêve de bavardages.
Lahote s'avançait donc vers les deux membres de sa meute. Le sol s'enfonçait sous ses pas, bien plus que lorsqu'il était en forme humaine. Les brindilles et feuilles, elles, ne se collaient pas. Arrivé à la hauteur de ses confrères, Paul se cala à côté de Embry. Le loup argenté fixait la densité de la forêt, la profondeur de leur forêt. Il regarda ensuite du coin de l'oeil son frère de toujours et pensa bien haut pour que les deux êtres se tenant à ses côtés l'entendent. Je ne suis pas grognon ... En réalité si. Paul était un gros râleur et grincheux qui n'aimait rien, ni personne, à part sa Rachel. C'est exagéré bien sûr, mais Paul ne riait qu'en présence de ses frères et de l'amour de sa vie. C'est à vrai dire les seuls qui arrivaient à le faire rire et sourire. Les yeux de l'amérindien repartirent en direction de la forêt. En effet, il va falloir faire les présentations. Après ces mots, les pattes arrières de Paul le poussèrent en avant, il courrait d'une vitesse raisonnable jusqu'à l'entrée de la population d'arbre se dressant droit devant eux et s'arrêta net entre deux chênes énormes. Puis, enfin, dans un élan calme et majestueux la touffe de poils gris se retourna vers ses amis. Allons donc te présenter, ma chère cousine.



made by pandora.



avatar
Informations
» Messages : 220
» Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 26
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Jeu 3 Oct - 22:47


I need answers now
Parfois, la vie nous réserve de belles surprises. Ce que nous pensions être une malédiction se révèle ne pas être si négatif que cela, voir même des plus positifs. C’est dans cet état d’esprit et après trois ans de difficultés d’acceptation de soi que je me suis rendue dans le lieu de naissance de ma mère, celui dans lequel j’aurais dû naître. Mais elle avait fui un homme parce qu’il devait en épouser une autre. Je n’avais jamais eu de nouvelle ni aucune image de cet être. D’aussi loin que je me souvienne, ma mère me le décrivait comme n’importe quel homme d’origine amérindienne. Grand, bronzé et possédant de longs cheveux noirs. Comme elle, en somme. Et comme moi, finalement. Je ne doutais pas qu’elle ne dise que la vérité, mais j’aurais aimé plus de détails. Hélas, le sujet la faisait souffrir et je préférais me taire et me contenter de mon imagination plutôt que de la blesser. Malgré toutes nos disputes suite à ma transformation et notre éloignement, je n’avais jamais cessé de l’aimer comme une folle. Elle était ma mère, après tout, même si je lui en voulais d’être aussi dure avec moi dans un moment où j’aurais eu besoin d’elle, de son soutien et de son amour. A la place, j’avais eu du mépris, des larmes et de la distance entre nous. Rien de positif. Et moi alors ? J’étais effrayée. Je ne contrôlais rien du tout. Mais j’avais appris seule à me débrouiller avec mes compétences extraordinaires.

Aujourd’hui, à cet instant même, je me retrouvais sous ma forme lupine, comme j’avais décidé de le faire. C’était plus simple que des explications sur ma nature profonde. D’autant que, de toute façon, les deux acolytes indiens ne m’auraient probablement pas crû sans obtenir une preuve de ce que j’étais réellement. Autant sauter les paroles inutiles entre nous trois et passer directement aux aveux. C’est donc ainsi que je me retrouvai, moi et mon pelage gris clair, devant les deux presque inconnus – dont mon cousin. Une fois que je remarquai qu’ils ne me sauteraient pas à la gorge, je me mis à trottiner derrière un buisson en prenant mon baluchon dans la gueule et je me retransformai en humaine, prenant soin de m’habiller en quatrième vitesse d’un jean moulant et d’un petit haut noir sans manche, moulant aussi. Je revins vers eux tout en enfilant mes chaussures, puis en laissant mes cheveux noirs de jais détachés. L’inconnu fit alors remarquer qu’ils n’avaient plus le choix et demanda à Paul ce qu’il comptait faire. Ce dernier ne répondit pas et se mit à bouillonner. Je reculai machinalement de quelques pas, un peu effrayée par son attitude puis par la transformation de son corps. Il devint à son tour un loup de deux mètres de haut, au pelage gris foncé. Je fus à la fois terrorisée et fascinée par cet animal si fort et si grand, devant moi. Mon cousin avait presque les mêmes couleurs que les miennes. J’en fus retournée, malgré moi. Lorsqu’il s’avança vers moi, de manière menaçante, une sensation étrange m’envahit tout le corps. J’étais comme soumise, si bien que je baissai quelque peu la tête. Je compris alors qu’il était au-dessus de moi, sur une hiérarchie. C’était mon mentor, pour l’heure actuelle, même si je ne comprenais pas tout. Ils fonctionnaient comme une véritable meute de loups sauvages ? J’en étais des plus étonnée mais satisfaite à la fois de savoir que ce n’était pas une anarchie complète dans laquelle on se battait pour un minimum de respect. Et là, chose plus encore étrange, j’entendis la voix de Paul résonner dans mon esprit. J’ouvris ma bouche, étonnée, après avoir sursauté sur place. Je déglutis péniblement. De la télépathie ? Alors ça, c’était trop fort ! Je ne pus m’empêcher de ressentir les pulsations de mon coeur s’accélérer. Et lorsqu’il me souhaita la bienvenue chez moi, un sentiment de bienêtre intense m’envahit de part en part. Je me sentis étonnamment proche des deux hommes qui se tenaient devant moi, comme s’ils étaient mes frères. Un large sourire se dessina sur mon visage, reconnaissante. « Merci... » Lui dis-je alors, émue et émerveillée par sa forme lupine et son regard étonnant. Il était si puissant, si beau ; A la limite de la magnificence ! Je ne pus que le contempler quelques instants, avant de lever mes yeux sur l’autre homme dont je ne connaissais pas le prénom

Machinalement, je contournai Paul – toujours en loup – pour me rendre auprès de l’Indien qui avait le plus parlé entre nous trois. Aussitôt, je me plantai devant lui avec un sourire timide. Il fallait que je connaisse son identité. C’était comme un besoin étrange de marquer mes repères, de mieux connaître mon univers. Je me pris alors une voix douce. « Je m’appelle Medlyne. Medlyne Taochy. Je suis la fille de John Lahote et Elisa Taochy. Et toi ? » Affirmai-je maladroitement. On pouvait sentir à ma voix que j’avais espoir de le rencontrer, ce père invisible, mais j’ignorais qu’ils ne le connaissaient pas plus que moi. Il avait disparu de la surface du globe et je n’étais pas au courant. Au moins, je pris la peine de présenter mes origines car mes parents étaient tous les deux nés à La Push, même si ma mère avait pris la poudre d’escampette quand elle était enceinte de moi. Je me retournai alors vers Paul. J’avais tant de questions qui me brûlaient les lèvres et je souhaitais tout savoir dès mon arrivée. Mais je me réprimandai en pensant Chaque chose en son temps. Je souris alors en les toisant tour à tour. Je me sentais enfin à ma place, dans ma famille. Même si, je devais l’admettre, le jeune homme à mes côtés ne me laissait pas indifférente. Toutefois, il devait probablement être fiancé. Je tentai de masquer toutes mes questions pour le moment, par peur de les ennuyer. Il fallait que j’apprenne mais j’avais le temps, finalement, malgré mon envie que j’avais du mal de réprimer.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


_________________

If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
Admin
avatar
Informations
» Messages : 615
» Date d'inscription : 18/08/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://twilightwillneverbeo.forumactif.pro
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Ven 4 Oct - 21:02


⊱ Great news. ⊰


Mon regard passait de l’un à l’autre, comme si j’assistais à un match de tennis ou je ne sais quoi, j’observais en silence. Oui, je sais que le silence, ce n’est pas mon fort habituellement ! Mais vous serez d’accord avec moi que la situation était insolite. Une fille dont personne ne connaissait l’existence, enfin presque mais Paul s’était garder de nous le dire, débarquait à la Push pour rejoindre notre meute. Elle ne nous connaissait pas, elle n’avait jamais vécu ici et pourtant elle nous voyait déjà comme sa nouvelle famille. Je ne pouvais qu’ être intrigué par cela… et par sa beauté accessoirement. Des dizaines de questions venaient se bousculer dans ma tête déjà bien perturbée ; et je n’avais aucune réponse pour elles. J’attendais patiemment que Paul face son choix ; accepté sa cousine au sein de la meute ou l’exclure de la Push. Même si je n’avais pas vraiment mon mot à dire, pour moi, il était clair que cette jolie métisse avait sa place ici ! Après tout, ce n’était pas sa faute si sa mère avait fuit la réservé, et avait laissé sa fille sans aucune aide lors de sa transformation.

Finalement, Paul se décida. Alors que la demoiselle avait repris sa forme humaine, il se transforma afin d’effectuer le rituel. Je lisais dans les yeux de la jeune femme à la fois de la peur, de l’admiration et de la surprise. Un petit rire m’échappa quand Paul annonça la bienvenue à la nouvelle louve de la meute ! Je voyais déjà la scène des présentations : « Leah voici la nouvelle fille de la meute ! Tu peux aller faire du shopping maintenant ! » Évidement je n’oserais jamais de telle chose, Leah me clouerait sur place ! J’étais tellement dans mes pensées que je n’avais pas vu cette jolie brune s’approcher de moi. Elle se présenta… oui c’était le temps me direz-vous ! Mais on est un peu comme ça chez nous, nos présentations sont plutôt physique ! Je m’apprêtais à prendre la parole, et m’arrêta dans mon élan. Finalement, je pris une bouchée d’air frais et parla : « enchanté Medlyne, moi c’est Embry Call ; fils de Tiffany Call et de père inconnu avec du sang Quileute dans les veines… sinon je ne serais pas là. Apparemment nous avons déjà un point commun, un père absent.» J’esquissais un sourire face à la jeune femme, même si au fond de moi-même je souffrais toujours de ce trou noir dans mon histoire. Je me ressaisie, et repris mes bonnes vielles habitudes. Je passais mon bras autour des épaules de Medlyne, et commença à parler : « tu sais que tu viens de t’embarquer dans une meute complètement loufoque ? et je dois dire que tu n’as pas choisi le meilleur membre comme cousin ! Je suis beaucoup plus fun que lui… c’est un vrai grognon, tu sais ! » Évidement je parlais bien fort pour que Paul m’entende. D’ailleurs, il n’allait pas tarder à nous rejoindre. Avec Medlyne sous mon bras, nous avancions dans la forêt en direction de la maison de Paul. « Va falloir que l’on fasse les présentations ! » Soudain, j’entendu des pas derrière moi, je savais que c’était Paul, je reconnaissais son odeur !

J’étais vraiment enchanté d’avoir une nouvelle membre et qui plus est très jolie. Je ne savais pas si c’était une impression, ou si c’était encore mon intuition défaillante… mais il semblerait que Medlyne ne soit pas insensible à mon charme !


made by pandora.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   Ven 18 Oct - 22:20
Une arrivée surprise !

Are you back ?



En général. Quand un nouveau loup entrait dans la meute, celui-ci était attendu. L'alpha l'attendait. Les présentations n'étaient jamais nécessaires, car bien souvent le jeune modificateur était natif de la Push et voyait les grands tous les jours sans vraiment leur parler. Lorsque le jeune se transformait, Sam ou Jacob était présent, regardait l'humain devenir une bête de deux mètres de haut. La désorientation, c'est ce qui décrivait le mieux le comportement d'un nouveau modificateur. Tous étaient perdus, ils ne savaient plus où aller, qui ils étaient et surtout, la question que rongeait tous les membres de n'importe quelle meute, pourquoi ? Pourquoi être devenu un protecteur. C'est ainsi. Certain le voyait comme une malédiction, peu comme une bénédiction. Paul, lui, a toujours été au courant de ce fait, bien sûr il n'y croyait pas, mais il voulait y croire. Lorsqu'il se changea se fut le bonheur absolu, certes il était perdu, mais il ne se demandait pas pourquoi il était devenu ainsi. C'est ce qu'il a toujours souhaité au fond. Et étant seulement le deuxième à s'être changé, l'intégration dans la meute fut des plus faciles. Encore plus lorsque Lahote comprit que Sam était un loup aussi. Le grand loup noir et le grand loup d'argent, un duo de choc.
Et aujourd'hui, une intégration allait se faire. Celle de Medlyne. Deux membres l'avaient déjà acceptés. Embry, qui la draguait un peu trop d'ailleurs, en était très heureux. Paul, lui, ne pouvait que l'accepter, une vraie Quileute, ça ne courrait plus les rues les jeunes qui se changeaient. Et par les temps qui courent, un membre en plus c'est toujours à prendre, surtout pour affronter les chasseurs et les Cherokees. Et sûrement mourir pour la meute et la tribu. Ce serait le plus grand des honneurs pour le loup d'argent : mourir pour que les siens vivent, mourir au combat tel un grand guerrier Quileute. Rachel avait conscience que son homme était très patriote et qu'il ne lâcherait le loup que le jour où Black ne serait plus de ce monde. Paul Lahote se devait d'être un loup exemplaire, d'être l'un des plus puissants, c'était dans son caractère et tout le monde le savait. Mais en ce jour de paix, la mort n'était pas de visite, c'était plus la joie d'accueillir une nouvelle qui régnait dans le coeur de Paul et qui allait régner dans le coeur de la meute.

Paul restait en loup, là, à regarder, un coup Medlyne, un coup Embry. Le jeune loup draguait d'ailleurs un peu trop la cousine de Paul. Ce qui fit échapper un petit grognement d'entre les crocs du loup d'argent dont les poils volaient à la légère brise du vent froid de la région de Forks. Celui-ci venait se briser sur le pelage d'argent de Paul qui ne sentait aucunement le froid. C'était une caractéristique des modificateurs, et bien pratique qui plus est. Mais trêve de bavardages.
Lahote s'avançait donc vers les deux membres de sa meute. Le sol s'enfonçait sous ses pas, bien plus que lorsqu'il était en forme humaine. Les brindilles et feuilles, elles, ne se collaient pas. Arrivé à la hauteur de ses confrères, Paul se cala à côté de Embry. Le loup argenté fixait la densité de la forêt, la profondeur de leur forêt. Il regarda ensuite du coin de l'oeil son frère de toujours et pensa bien haut pour que les deux êtres se tenant à ses côtés l'entendent. Je ne suis pas grognon ... En réalité si. Paul était un gros râleur et grincheux qui n'aimait rien, ni personne, à part sa Rachel. C'est exagéré bien sûr, mais Paul ne riait qu'en présence de ses frères et de l'amour de sa vie. C'est à vrai dire les seuls qui arrivaient à le faire rire et sourire. Les yeux de l'amérindien repartirent en direction de la forêt. En effet, il va falloir faire les présentations. Après ces mots, les pattes arrières de Paul le poussèrent en avant, il courrait d'une vitesse raisonnable jusqu'à l'entrée de la population d'arbre se dressant droit devant eux et s'arrêta net entre deux chênes énormes. Puis, enfin, dans un élan calme et majestueux la touffe de poils gris se retourna vers ses amis. Allons donc te présenter, ma chère cousine.



made by pandora.



Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥   
 

« Une arrivée surprise ! » ♦ With Embry & Paul ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Vos rps archivés
-