AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez
Top Partenaire

.

Partagez | .
 

 Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Informations
» Messages : 65
» Date d'inscription : 10/02/2014
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt   Jeu 25 Sep - 15:21

Matthew Anderson
feat. Tyler Posey

Lui , c'est Matthew Anderson. Il est né le 1 juin 1994 à Seattle. Il a donc 20 ans. Il est Célibataire et fait partie desQuileute. Il est arrivé à la Push il y a maintenant 1 semaine.

Matt est du genre timide, solitaire, et renfermé. Il n'a jamais eu beaucoup d'ami, et ne s'est jamais très bien intégré à l'école. Il avait l'impression de ne pas être à sa place ici. Le jeune homme n'a eu qu'une seule relation amoureuse, et elle l'a quitté via une lettre. Il est très romantique.

C'est l'histoire de la vie
« Comment ça mon père ne sait pas que j’existe ? Maman, pourquoi tu m’as menti durant toutes ses années en me disant qu’il était mort ? » J’étais en colère, comment ma mère avait pu me mentir aussi longtemps. Ma valise était prête, posé sur mon lit, j’allais quitter Seattle pour le retrouver… retrouver mon géniteur. Mais avant tout, je dois vous expliquer comment j’en étais arrivé là.

Il y a 17 ans de cela, ma mère me mit au monde à Seattle. Elle était mère célibataire, et vivait seule dans un petit appartement en ville. Elle gagnait sa vie en tant que serveuse ; nous n’étions pas très riche mais on a apprit à faire avec. Alors que j’étais encore qu’un enfant, je revenais de mon premier jour à l’école, et j’interrogeais ma mère : « pourquoi les autres enfants ont un papa ? » La seule chose qu’elle me répondu, c’est qu’il était décédé avant ma naissance dans un accident. J’ai voulu poser d’autres questions, mais elle m’arrêta. Je n’ai jamais reposé la question j’avais bien vu que je l’a dérangeais. Puis j’ai grandi, oubliant mes questions, je m’étais fais à l’idée que je n’aurais jamais de père.

J’étais un garçon plutôt timide, je n’avais qu’un seul ami depuis la maternelle. Je regardais souvent les autres jouer au foot, mais aucun d’eux ne me demandais de les rejoindre. Le soir, je m’enfermais dans ma chambre et jouais de la guitare. Puis il y a ce fameux jour… celui où je l’ai rencontré. Elle s’appelait Jessica, je ne sais plus comment on en est venue à se parler, on était là tous les deux sur un banc, on a échangé un regard puis nos prénoms, et on a passé la soirée à se parler. Au fil du temps, je ne pouvais plus me passer d’elle. On a fini par échanger notre premier baiser. C’était mon premier amour, et je pensais qu’elle sera la femme de ma vie… qu’est ce qu’on peut être idiot à 15ans. Mais je l’aimais plus que tout, je ne supportais pas de la voir pleuré parce que son beau-père lui menait la vie dure. Je tentais de la protéger un maximum de tout ça, mais je n’étais pas avec elle, vingt quatre heure sur vingt quatre. Et puis, il y a eu ce jour… où ma mère m’a tendu une lettre à mon retour du lycée. C’était l’écriture de Jessica sur l’enveloppe, je me suis enfermé dans ma chambre. Les larmes roulaient sur mes joues, elle était partie sans rien me dire… sans même me laisser lui dire adieu.

Plus le temps passe, et plus elle me manque… déjà un mois qu’elle est partie. Les jours passent, mais rien ne change, je suis redevenu le garçon solitaire que j’étais… et en plus de cela, j’ai perdu le sourire. Un soir, alors que ma mère faisait des heures supplémentaires au restaurant, je suis monté au grenier. Je ne savais pas pourquoi… mais quelque chose m’a poussé à y aller. Je me suis retrouver au milieu de plein de carton, de vielles valises. Une boite en cuir retint mon attention, je m’approchais d’elle et l’ouvrit. Des tonnes de lettre se trouvait à l’intérieur, je ne connaissais pas cette écriture… Je me mis à lire cette lettre, je compris que l’auteur était mon père biologique. Il vivait à quelques kilomètres d’ici, dans une ville nommé Forks, et plus particulièrement dans une réserve indienne. Je comprenais soudain pourquoi j’avais le teint mat. Puis quelque chose attira mon attention, les dates ! La dernière lettre dataient d’une dizaine d’année… j’avais 5 ans à l’époque ! Ma mère m’avait juré que mon père était décédé ! Elle ne lui a jamais parlé de moi dans ses lettres… je comprenais alors que mon père était toujours en vie, et qu’il ne connaissait pas mon existence. Mais le pire d'en tout ça, c'est que j'avais aussi un frère plus âgé. Comment avait-elle pu abandonné son fils aussi ? C’était décidé ! J’allais quitter Seattle pour retrouver mon père ; et tout lui expliquer… mais il y a une chose que j’ignorais alors jusque là… c’est qu’il était un Quileute… et que moi aussi par la même occasion. Mon arrivé à la Push risque d’être mouvementé, et surtout j’allais devoir faire face à mes gênes et les légendes de mon peuple dont je ne sais strictement rien !

Qui es-tu ?
Pseudo FOREVERTRY. Age 27ans. Comment as-tu connu le forum c'est le mien. Qu'en penses-tu ?awesome. Ta présence ici 7/7j. Un dernier mot pour la fin? carpe diem.

code made by elodie
avatar
Informations
» Messages : 225
» Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 25
Localisation : Au lycée, dans Forks ou en train de traîner ici et là mais jamais loin
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-fleur-twilight.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt   Jeu 25 Sep - 17:40
Bienvenue ou plutôt re
avatar
Informations
» Messages : 116
» Date d'inscription : 27/09/2013
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt   Jeu 25 Sep - 18:19
Re bienvenue :P
avatar
Informations
» Messages : 220
» Date d'inscription : 26/09/2013
Age : 25
me rejoindre
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt   Ven 26 Sep - 10:43
(re)Bienvenue à toi, frangin !

Merci pour ce beau forum !

On va s'éclater !

_________________

If I look back I am lost
“We are only human, and the gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.”
Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt   
 

Il y a des mensonges qui ne se pardonne pas ✼ Matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Let's start
 :: Vos papiers s'il vous plait ! :: Présentations validées
-