AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez
Top Partenaire

.

Partagez | .
 

 Une drôle de rencontre (M. Dalves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 6 Déc - 13:43
Je venais de faire une virée dans les bois sous ma seconde forme quand je décida de rentré, je n'étais pas seul à la maison, Mick et Nathan était là, un simple bonjour et je fila dans la salle de bains me débarbouiller un peu. Je ne mis pas bien longtemps, et décida de m'isolé un peu devant notre cottage, n'appréciant pas vraiment Nathan et connaissant peu Mick, je n'avais pas envie de me mêler à eux.

J'en profita pour faire un peu de lecture, un magazine que j'avais ramené du café dans lequel je bossais quelques heures par semaines. J'étais en bermuda tee shirt, malgré l'air frais présent j'étais bien, pour une fois je ne bouillonnais pas trop. Tout était calme autour de nous, je me demandais où était passé les autres. Je sentie une odeur plus ou moins familière, je l'avais sentie sur mon cousin, je tournais la tête apercevant une belle brune s'approcher de la maison, je me leva et alla à sa rencontre.

Salut, tu cherche surement Aymriss?

Mon cousin m'avait déjà parlé d'elle et sans ça ses pensées parlaient suffisamment pour lui, j'étais souriant et aussi accueillant et chaleureux que possible, j'en connais un qui allait être dingue de savoir que sa belle était venue.

• Moi c'est Duncan, je suis son cousin.
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 6 Déc - 14:55
Cela faisait deux jours que je n'avais pas donné de nouvelle à Aymriss, le temps pour moi de me remettre, d'assimiler ce qu'il était réellement et aussi ce que notre relation impliquait. Ce matin-là, bien que pas toujours très sur de moi, j'avais ressentit le besoin de le voir, de lui parler et d'être avec lui tout simplement. Même si j'étais encore perdue, je ne pouvais plus me passer de lui et je devais lui dire. C'est pour cette raison qu'après une longue douche et un petit déjeuner rapide, j'étais monté dans ma voiture et j'avais chercher mon chemin car je ne me rappelais plus très bien ou la maison se situais.

Je garais ma voiture un peu plus loin soudain nerveuse. Serait-il vexé de mon silence, comprenait-il que je n'avais pas peur de lui, mais de la situation en général. Je pris un grand inspiration puis je descendis de mon véhicule. Je remontais l'allée et me dit que j'aurais peut être du appelé avant de venir, j'allais peut être déranger ou ... Je fus tiré de mes pensées par un jeune homme grand et massif qui venait à ma rencontre avec un grand sourire et l'air avenant. Je fus surprise car j'étais sur que je n'avais pas vraiment fait de bruit. Je lui souris un peu timide je dois bien l'avouer, j'allais lui demander si Aymriss était là et lui dire qui j'étais, mais il me devança et une fois de plus je fus décontenancer. Heureusement, il avait un grand sourire et semblait content de me voir, comme s'il me connaissait déjà.

- Enchantée Duncan, moi c'est Maya.

J'étais un peu gênée, je venais les embêter alors que je ne les connaissais pas, je croisais mes bras un instant regardant autour de moi, ils avaient vraiment bien choisit leur maison pour passer inaperçus, un peu en retrait par rapport à la ville, la maison était coller au bois, si bien, qu'ils pouvaient aller et venir en se transformant sans effrayer les voisins. Je souris.

- J'aurais du appeler avant de venir, mais je dois parler à Aym', il est dans le coin ?


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 6 Déc - 15:07
Maya était gênée ce qui d'un côté ne me surprenait guère étant donné qu'elle était au courant pour nous tous mais d'un autre côté je cherchais à comment la mettre plus à son aise. La demoiselle me répondit qu'elle tenait absolument à parler à Aymriss, mais j'ignorais où il se cachait. Je souriais et répondis joyeusement.

• Enchantée miss, et non je ne sais pas où il s'est fourré. Et t'inquiète pas ça fait toujours plaisir d'avoir de la visite surtout quand il s'agit de la petite amie de l'un d'entre nous.

Je ne savais pas encore qu'elle était sa position par rapport à notre nature et je ne voulais pas prendre le risque de la brusquer sinon c'était le risque assurer de me prendre le chou avec mon cousin. On se dirigea vers l'entrée de la maison, elle n'était pas comme nous et la dernière chose dont je souhaitais c'était qu'elle attrape froid par ma faute.

• J'espère que c'est pas trop important, si tu veux au pire je te propose de l'attendre avec moi? Et au moins tu sera entre de bonnes mains.

Je n'allais pas la laisser seule avec Nathan dans le coin, il serait encore capable de s'en prendre à elle alors autant préserver Maya de tout ennuis. Je lui fis un petit sourire et la laissa entrer dans la maison.
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 6 Déc - 20:37
Il essayait de me mettre à l'aise et cela me fit plaisir, il semblait heureux de ma venue alors qu'il ne me connaissait pas et je me demandais un instant ce qu'avait pu leur raconter Aymriss à mon sujet, il ne m'avait pas tout raconté sur les loups, ainsi je ne savais pas que tout ces souvenirs était partagé avec la meute, même nos moments intimes. J'étais bien heureuse de cette ignorance, mais quand il parla de moi comme de la petite amie d'Aym' je ne pus m'empêcher d'ouvrir rond la bouche et de rougir. Evidemment je savais que j'étais sa petite amie, mais comme chaque fois que ma relation me revenait, j'étais encore sous le choc de ressentir autant de chose si forte pour lui, alors que 15 jours plus tôt je disais aux gens combien l'amour s'était nul et pour les gens faibles.

- Oh ... Je ... Merci.

Et voilà, j'allais passer pour une idiote incapable d'aligner deux mots correctement. Je suivis tranquillement Duncan vers la maison, j'essayais un moment de l'imaginer en loup et cela me donna le tournis, je n'y arrivais pas. Je l'avais pourtant vu de mes propres yeux, mais deux jours après l'idée même d'un homme se transformant en loup me paraissait fou, j'étais en train de me convaincre que j'avais imaginé toute la scène et aussi ma conversation avec Aymriss la nuit d'après. Il me demanda si s'était important et je me rappelais alors qu'il m'avait parlé de l'entente entre tout les membres de la maisonnée, je lui souris alors franchement pour le rasurer, même si j'étais pas très rassuré dans ma manière de parler.

- Et bien ... depuis mon ... "accident" dans la forêt, je ne lui avait pas vraiment donné de nouvelles.

Je me mordillais la lèvre, savait-il que je savais ou bien devais-je garder le secret. Je me disais que j'avais peut être fait une erreur de venir le voir, j'aurais mieux fait de l'appeler, de discuter avec lui avant de rencontré ces amis, sa meute, comme ils les avaient appelé. Duncan me fit entrer dans la maison, en disant que j'étais entre de bonnes mains avec lui et je le crus, je soupirais doucement puis souris de nouveau.

- Je reste seulement si je ne te dérange pas, j'aurais du appeler avant de passer.
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 6 Déc - 21:23
Je ressentis la gêne immense de Maya et nul besoin d'être un loup pour voir que je l'avais mise mal à l'aise, ce n'était pas mon but bien au contraire, moi qui voulait juste la mettre le plus à l'aise possible, c'était raté, je lui donna un très léger coup de coude dans le bras suivit d'un clin d'oeil.

• Hé soit pas gêné! Surtout pas avec moi, tu sais j'suis pas le genre de mec à emmerder les autres, je suis vraiment content pour vous deux.

Maya m'expliqua qu'elle ne lui avait pas donné de nouvelles depuis sa rencontre avec un vampire durant laquelle Aymriss lui avait sauvé la vie. Je comprenais pourquoi il avait les nerfs à vif et que personne ne pouvait lui dire quoi que se soit. Je posa une main amicale sur son épaule après m'être planté devant elle. Je la regarda droit dans les yeux sans aucune agressivité mais plus par sincérité.

• Maya, ici on sait tous ce qui s'est passé. Après je sais pas ce qu'il t'a dit ou non mais reste toi même ici, ça ne sert à rien d'être timide au contraire, on va encore plus te charrier, surtout moi donc si jamais le prend pas mal. Il sera content de te voir et heureux que ce vampire ne t'es pas mordue miss.

C'était rare que je parlais autant avec une jeune femme, mais j'avais comme l'impression qu'elle avait besoin d'entendre ses mots et en attendant le retour d'Aymriss que je venais de prévenir par télépathie de l'arrivé de sa dulcinée chez nous, je prenais soin d'elle, retirant ma main de son épaule, je fis un léger sourire. Maya était aussi butée que lui, ça risquait de promettre le jour où ils s'engueuleraient ses deux là. Elle était d'accord pour restée à attendre mon cousin avec moi à condition de ne pas gêné et dit de nouveau qu'elle aurait du appelé.

• Oh t'inquiète pas, et tu serais surement tombé sur moi. Ca lui fera plaisir crois-moi. Tu veux boire quelque chose ou bien manger?
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Sam 7 Déc - 20:12
Cet homme était une boule d’énergie positive à lui tout seul, je le regardais me sourire tenter de me mettre à mon aise et je sentis le stress qui m'habitait depuis ma promenade dans les bois s'évanouir. Il était direct, honnête et je me demandais avec combien de personne non loup il avait pu discuter de toute cette histoire. Mon petit doigt me disait que ça ne devait pas être beaucoup.

- Je suis bien avec Aym', c'est juste ... je n'ai jamais cru à l'amour alors tout ça c'est déstabilisant pour moi.

Je sursautais un peu quand il posa sa main sur mon épaule, se n'est pas que j'avais eus peur, enfin si un peu car il avait des mains immenses qui allait bien avec le reste de sa carrure, mais c'est la chaleur qu'il dégageait, je m'étais habituer à celle d'Aym', je n'avais tous simplement pas pensé que s'était une des caractéristiques communes à tous les loups. S'était étrange de pensé de telle chose, je pris une profonde inspiration et repris le contrôle de moi-même, une crise d'hystérie n'aiderait en rien dans cette histoire et puis Duncan me tint des propos assez rassurant. Enfin je crois, je ne savais pas si le faite que tout le monde soit au courant de toute l'affaire me plaisait vraiment. Le mot vampire me fit grimacer, mais dans l'ensemble son petit discours me plaisait, me rassurait, ils étaient comme tout le monde, avec juste une petite particularité. Je respirais profondément.

- Ok, on va essayer, mais si tu me charrie, je devrais te rendre la pareil tu t'en doute bien.

Voilà je reprenais doucement mes habitudes, mes attitudes, était-ce le signe que j'acceptais l'idée que mon petit-ami et tous ces amis soit des loups tueurs de vampire. Il y a trois jours cette idée m'aurait fait mourir de rire, aujourd'hui, elle me fait mourir de peur. J'entrais dans la cuisine tout en le suivant, il voulait me rassurer encore une fois, non je ne dérangeais pas au contraire, me rencontré lui faisait bien plaisir. J'éclatais de rire quand il me proposa à manger, connaissant l'appétit d'ogre d'Aym', je me demandais si cette fois encore s'était une caractéristique lupine.

- Si tu mange autant qu'Aymriss, je ne suis pas sur de pouvoir te suivre, mais je boirais bien un café pour commencer.
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Sam 7 Déc - 21:50
Maya était vraiment touchante avec sa petite gêne, la demoiselle me répondit être bien avec Aym malgré le fait qu'elle ne croyait pas en l'amour, je ne répondis rien, sa phrase me fis pensée à Esha. Je soupira et balaya rapidement cette pensée, toute la meute pouvais entendre ce qui se tramais dans mon esprit ce qui parfois était un avantage ou un inconvénient, tout dépend des situations et des pensées. Je souriais de l'avoir fais sursauté, elle allait bien devoir s'habituer surtout si elle venait souvent ici, elle semblait encore perdue face à l'existence des vampires ainsi que de la nôtre, avant que mon cousin ne mute, j'étais sans doute comme elle, à ne pas y croire et pourtant aujourd'hui j'en étais. Elle me fit rire en disant ou plutôt en affirmant que si je la charriais, elle en ferait autant et j'y comptais bien car après tout qui aime bien charrie bien.

• Oh mais j'y compte bien !

On entra dans la cuisine, elle était partante pour un café et me fit rire une seconde fois en affirmant que si j'avais le même appétit d'ogre que son chéri, elle ne pourrait pas me suivre, si elle savait que ça en plus de notre chaleur et côté impulsif était commun à la meute. Je prépara deux cafés, j'avais faim en permanence et ayant déjeuné il n'y a pas si longtemps je tenterais de me satisfaire d'un café noir.

• Oula! Ici les placards et le frigo ont intérêt d'être toujours remplis, on est tous comme Aymriss. Tu prend un café noir? Avec ou sans sucre?
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   Ven 17 Jan - 21:19
Bien que je ne le connaisse pas, Duncan me plaisait de plus en plus, il était sympa, accueillant, pas prise de tête et surtout alors que pour lui je n'étais rien d'autre que la petite copine de son cousin, il faisait tout pour me mettre à l'aise et ça me plaisait bien. Et puis il avait de l'humour du coup ça passait tout de suite mieux. J'éclatais de rire, en même temps que lui et je me rendis compte que ça me faisait un bien fou, je décompressais, j'arrivais à mettre de la distance entre moi et cette histoire. Bon évidemment, je ne pouvais pas nié la réalité, mais pour le moment j'arrivais à ne pas trop y penser. Car chaque fois que je pensais loup, vampire et compagnie j'en étais pour ne pas dormir de la nuit. Se n'était pas très bien de se voilé la face, se n'était d'ailleurs pas dans mes habitudes, mais je savais qu'avec le temps j'arriverais à accepter.

Je le suivis dans la cuisine et je me sentis plutôt soulagée à l'idée qu'Aymriss n'était pas un goinfre, mais que s'était à cause de sa capacité. Je me fis une note de prévoir en conséquence le jour où je les inviterais à manger à la maison, sans quoi ils risquaient de me dévoré. Je souris à ma propre bêtise et m'installais au comptoir de la cuisine pendant qu'il préparait les cafés, je vis alors son regard pour les gâteaux, il avait faim, mais ne semblait pas vouloir manger devant moi.

- Un café noir, avec un sucre s'il te plait et finalement je me laisserais bien tenter par un de ces gâteau, ils ont l'air bon.

Je n'avais strictement pas faim, je ne mangeais pas grand chose en générale et depuis mon agression en forêt, l'appétit avait du mal à revenir, mais je ne voulais pas qu'il se prive pour moi, ainsi je pris un des gâteaux qu'il me proposa et le picorait lentement.

- Alors dit moi, comment tu trouve Forks. Tu t'y plais ?


Aussi bizarre que cela puisse paraitre, j'adorais cette petite ville, alors que la majorité des jeunes rêvaient de s'enfuir d'ici, d'aller à la grande ville pour devenir quelqu'un, moi je ne rêvais que de m'installer ici et de lui apporter un petit coup de jeune. Je l'écoutais me répondre en sirotant mon café.
Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une drôle de rencontre (M. Dalves)   
 

Une drôle de rencontre (M. Dalves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Vos rps archivés
-