AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Votez
Top Partenaire

.

Partagez | .
 

 --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   Lun 30 Sep - 21:13
Et voilà, la réentrée était là, sa faisait maintenant quelques jours que les cours avaient commencé. Ashleigh commençait peu à peu à prendre ses marques dans cette nouvelle école, en essayant de se perdre le moins possible. Elle avait découvert une nouvelle classe et de nouvelle tête mais pas seulement, elle avait retrouvé des gens qu’elle avait connus au lycée et ça, c’était vraiment top. D’ailleurs, elle avait même revue un charmant blondinet sur lequel elle avait légèrement, mais alors alors très légèrement craqué l’année dernière.

Bref, une nouvelle journée de cours venait tout juste de commencer en même temps que le réveil de la miss Jones ! Celui ci venait de se mettre en marche, la radio à tue tête quand Ashleigh tendit le bras pour l’éteindre. Elle se releva lentement de son lit puis s’étira tout en baillant avant de se lever. Vêtue d’une simple nuisette, elle attrapa la tenue qu’elle avait soigneusement préparé la vieille puis se dirigea vers la salle de bain. Elle y entra puis enleva sa tenue de nuit avant de se glisser sous la douche. Après de longues minutes passées sous le jet d’eau, elle finit par sortir en enfilant une serviette autour de sa taille. Elle se plaça devant son miroir pour se laver le visage, se maquiller légèrement, et se coiffer puis finit par s’habiller.

Une fois toute belle et prête, Ashleigh sortit de la salle de bain pour retourner dans sa chambre. Elle attrapa une veste et son sac de cours puis sortir de sa chambre. Elle traversa ensuite le couloir, descendit les escaliers puis marcha en direction de la cuisine pour y prendre son petit déjeuner. La miss n’était pas quelqu’un qui mangeai beaucoup le matin, elle se contenta donc de prendre un verre de jus d’orange puis un morceau de brioche. Elle déposa le tout sur la table de la cuisine où elle déjeuna tranquillement tout en regardant la télévision. C’était son rituel tous les matins, elle ne loupait pas son dessin animé préféré. Et oui, la blondinette avait gardé son âme d’enfant. Levant alors les yeux vers la pendule, elle remarqua alors qu’elle allait être encore en retard car les cours n’allaient pas tarder à commencer. Elle s’empressa alors de ranger les affaires dont elle avait eu besoin, éteignit la télévision et se précipita vers le hall d’entrée. Elle attrapa alors les clés de la maison qu’elle enfourna dans la poche avant de son sac puis ces clés de voiture. Quelques minutes plus tard, elle se retrouvait à bord de sa belle décapotable rouge, roulant en direction de l’université.

Arrivé à l’école, elle gara sa voiture au parking puis se dirigea vers l’établissement. Elle traversa le long couloir pour rejoindre son casier pour y prendre quelques livres. C’est alors qu’elle vit toute une troupe d’élèves se précipiter vers le panneau d’affichage où une personne étain en train d’accrocher un papier. Curieuse comme jamais, Ashleigh marcha vers celui pour lire ce qu’il y avait d’écrit sur cette fameuse feuille. Elle y vit alors qu’une partie des professeurs étaient absent pour cette première heure de cours car ils avaient une réunion importante avec le principal. Un peu dégoutée, la miss se retourna alors et se demanda ce qu’elle allait bien pouvoir faire pour patienter jusqu’à la deuxième heure. Une idée lui traversa l’esprit, pourquoi ne pas aller à la bibliothèque pour étudier tranquillement ? En plus, elle devait faire des recherches pour un prochain cours, sa tombait bien !

Ashleigh se mit donc en marche vers la grande bibliothèque du lycée où elle entra. Elle se dirigea vers une table qui était libre et déballa ses affaires. Elle s’installa puis ouvrit ses cahiers et ses livres et commença à travailler. De temps à autre, elle se levait pour aller chercher des livres dans les rayons de la bibliothèque, sans même se soucier des autres personnes présentes dans la pièce.

Alors qu’elle était en train de prendre des notes, un passage du livre qu’elle lisait, faisait référence à un autre livre. Ashleigh se leva alors de sa chaise pour se rendre dans un des rayons de la bibliothèque et trouva enfin le fameux livre. Le problème, c’est que celui-ci se trouvait tout en haut de l’étagère et la jolie brunette n’était pas assez grande pour l’atteindre. Et bien soit, elle allait trouver un moyen pour l’attraper. Regardant à gauche puis à droite, elle aperçu une sorte de petit tabouret. Elle alla le chercher puis le posa devant l’étagère avant de grimper dessus. Deuxième problème, elle était encore petite ! Ashleigh se mit alors sur la pointe des pieds et tenté d’attraper le livre tant bien que mal quand elle sentit soudain son corps partir en arrière.

Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   Ven 4 Oct - 19:06
C'est pas que le lycée manquait à Aymriss, loin de là, mais il avait réussi à dégoter un ptit job d'homme d'entretien. Le plus c'est que c’était à la Push, il sait que ça ne durera pas, car s'il croise un de ces fameux Quileute, il y aurait de grande chance que ça se passe mal. La seule raison de venue ici était la jolie Kim. Et puis gagner de l'argent. Et surtout enrager les Quileutes.
Le beau brun avait fait du charme à la secrétaire, ce qui lui permit de ne pas porter la tenue complète et surtout affreuse, pour effectuer son boulot. Il avait juste une veste foncée, non boutonnée sur un tshirt blanc, col en V, naturellement class', un jean foncé et les dernières baskets de marque très connues qui avaient eu en avant première.
Un plan à la maison, il mémorisait le lycée ; son odorat l'aidait à se repérer, les salles de chimie, la cantine, les toilettes, avaient des odeurs bien particulières. Il se fera vite au bâtiment et puis, c'est inné chez les hommes, tout le monde sait qu'ils ont le sens de l'orientation XD.
Mais sur son planning, une toute autre destination l'attendait : la bibliothèque. C'est pas le genre d'endroit qu'il a eu l'habitude de fréquenter ; trop calme, trop studieux pour lui. Le peu de fois qu'il y était entrer, il s’était fait jeter.
Cependant ici, tout était différent, il n'y venait pas pour mater les étudiantes, mais avec une caisse à outil énorme pour changer quelques ampoules et réparer des chaises mal traitées par les lycéens.
Aym' prenait on travaille au sérieux, tout travail mérite salaire, mais le travail doit être bien fait et pour ça, Aym' est un perfectionniste. Le premier jour.
Debout sur une chaise branlante, il s'affairait a retirer une lampe néanmoins, son regard fut attiré par une main qui tentait désespérément d'attraper un livre en haut d'une étagère. Il suivit des yeux la scène, impuissant de là ou il était, et ce qui devait arriver, arriva ! Ni une, ni deux, il sauta de son perchoir pour accourir vers la petite blonde qui s’était rétalé sur le sol. Il tentait de cacher son sourire, bah oui, il faisait partit de ces personnes qui se marrer lorsque quelqu'un tombait.
Hey, hey ça va ?! dit il quand il est accroupi à ces cotés. Rien de cassé ?! Il retira quelques livres qui lui étaient tombés dessus par la même occasion hein, elle n'avait pas fait les choses à moitié. Pffff, nan, mais tout ca pour un livre ! C'est dangereux de venir ici. Et puis, petite comme tu es, tu devrais te balader avec une échelle ! Il tenta un peu d'humour pour la détendre, car tomber comme ça devant plusieurs personnes pouvait nous faire sentir honteux.





Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   Sam 5 Oct - 20:00
Ashleigh avait quelques défauts, enfin le mot ‘défaut’ était un peu exagéré dans son cas et au fond, je ne sais même pas si ce sont vraiment des défauts mais que pourraient-ils être d’autre ?! A votre avis, être tous les jours en retard, c’est un défaut ou non ?! Personnellement, je dirais que c’est plus un trait de caractère mais pour beaucoup, cela peut aussi être considéré comme un défaut, voir même, un gros défaut. Dans le cas de notre demoiselle, ceci était plutôt un handicape. Elle avait beau essayer par tous les moyens d’être à l’heure, jamais elle n’y parvenait. Elle avait beau mettre son réveil à sonner quelques minutes plus tôt, elle ne se réveillait jamais à la bonne heure et du coup, elle se retrouvait en retard. Et quand ce n’était son réveil qui faisait des siennes, c’était autre chose qui n’allait pas. Par exemple, ce matin, elle avait trop trainé devant la télévision et du coup, elle avait faillit être en retard au lycée. Par chance, ça n’avait pas été le cas.

Autre défaut de la miss Jones qui n’en est peut être pas un, c’est la maladresse ? Bon c’est que ce n’est pas non plus une qualité. Je vais donc être obligé de me résinier et accepter que la maladresse, elle aussi, soit un défaut. Mais là encore, il y a pire comme autre défaut, non ?! Enfin ça dépend du type de maladresse, si elle ne touche que Ashleigh, passe encore, mais si cette dernière se répercute sur d’autre personne, c’est beaucoup moins drôle. Notre jolie blondinette était donc une maladroite de naissance. Depuis qu’elle sait marcher, Ashleigh enchaine les maladresses. Au début, sa pauvre mère pensait que c’était normal pour une enfant, à cet âge, elle touche à tout. Fort heureusement, il ne lui ai jamais rien arriver de grave, quelques chutes par ci par là qui lui ont valus des bleus et des plaies, mais elle ne s’était jamais rien de cassé.

Aujourd’hui, Ashleigh avait donc enchainé, coup sur coup, ces deux plus gros défauts : être en retard et être maladroite. Par chance, elle avait réussi à éviter le premier, mais le second ?! Pour attraper un fichu livre à la bibliothèque, elle s’était mis dans la tête de monter sur un tabouret. Bien sur, elle était toujours trop petite et avait dû se mettre sur la pointe des pieds pour atteindre le précieux objet qu’elle put enfin toucher du bout des doigts. Dans un dernier effort, elle finit par attraper son livre mais à quel prix ?! A peine, avait-elle tenter de reposer les talons sur le tabouret qu’elle sentit son cœur partir en arrière et …. La chute fut alors inévitable.

« Euh … oui, ça va. Enfin … je crois. »

Les fesses sur le sol, elle tenta de se redresser à l’aide de ses coudes tandis qu’elle répondait à la personne qui lui avait demandé comment elle allait. Une fois assise, elle tapota ses bras et se jambes afin de s’assurer qu’elle ne s’était rien cassé. Relevant alors les yeux vers la provenance de la voix, elle vit alors un charmant jeune homme qui ramassait tous les livres qu’elle avait entrainé avec elle dans sa chute. En voyant tout le bazar qu’elle avait mis, sans parler du début de remarque du jeune homme, elle afficha une petite grimace avant qu’elle ne disparaisse pour laisser place à une moue boudeuse. Ce garçon faisait-il de l’humour ou se moquait-il d’elle ?!

« Comme vous avez été gentil de venir à mon secours, je ne vais pas prendre mal votre remarque sur ma petite taille. Par contre, je suis tout à fait d’accord avec vous sur le faite que cet endroit est très dangereux ! Leur mobilier n’est pas solide et … qui a eu l’idée de faire des étagères aussi haute ?! La taille moyenne d’une personne, c’est 1m70, et non pas 2m ou plus ! »

Partit dans son monologue, la miss Jones finit tout de même par s’arrêter de parler. La pauvre, à chaque fois qu’elle se retrouvait dans une situation embarrassante, comprendre par là, en présence d’un charmant garçon, elle devenait un vrai moulin à parole.

« Oh excusez-moi d’être aussi bavarde. Merci pour votre aide. »

Elle esquissa alors un mince sourire avant de se relever et de sentir une petite douleur dans sa cheville. Un léger soupir de douleur s’échappa alors d’entre ses lèvres alors qu’elle se penchait pour poser sa main sur cette cheville douloureuse.
Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   Dim 6 Oct - 12:23
Aym' esquisa un sourire à ces paroles. Au moins t'as pas perdu la tete, tu m'as l'air pleinement consciente. Il reposa la pile de livre sur la première étagère qui se présenta à lui et reporta son attention sur la jeune femme qui s'empresser de parler.
Je fais de mon mieux pour porter secours à toutes les demoiselles en détresse, mais j'crois bien que je vais avoir du boulot ici. Y a d'autres maladroites dans le coin ? Sinon, tu fais passer le message, l'homme de la situation, c'est moi ici ! lâcha t il en se prenant vraiment au sérieux. Mais il est comme ça, un brin vantard.
La regardant faire, il n'intervient pas quand elle tenta de se redresser, mais il était au aguets. Il grimaça tout comme elle en remarquant sa douleur.
Me remercie pas tout de suite, je crois que tu vas encore avoir besoin de moi ! Prête ?! Il n'attendit pas son feu vert, Aym' passa une main dans le haut de son dos et la seconde sous ces genoux. Accroches toi ma Jolie ! sans aucune difficulté, il la souleva du sol, et chercha des yeux un endroit ou il pourrait déposer la jeune femme. Quelques regards se tournèrent vers eux et des murmures commencèrent à se faire entendre, mais les 'chuuuuut' suivirent instantanément. J'm'appelle Aymriss. Mais 'chevalier servant' me convient parfaitement ! En débitant ces mots, il la regardait, détaillant quelques peu son visage, tout en se dirigeant vers des fauteuils plus confortables que les chaises.
Y a pas un règlement avec des règles de sécurité ici ? Le taux d'accidents scolaire est élevé ou c'est juste toi qui aime braver le danger ! Il la dépose sur l'un des fauteuils, délicatement, et reste agenouillée. Il lève les yeux vers elle avec un grand sourire, limite carnassier et lui tâte la cheville, histoire de voir que rien n'est cassé.
J'suis pas toubib', mais ca n'a pas l'air fracturé, juste une petite foulure. La peau délicate de la jeune femme glissait sous ses doigts, c'est un endroit très sensible et le peau y est si fine.


Invité
Invité
avatar
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   Lun 14 Oct - 18:53
En tombant, Ashleigh avait mis un beau bazar dans le rayon de la bibliothèque. Elle aurait pu se contenter de perdre l’équilibre et de seulement atterrir sur les fesses, mais non. Il avait fallu que la demoiselle s’agrippe à l’étagère et entraine avec elle une dizaine de livres. Par chance, le jeune homme qui avait volé à son secours n’était pas seulement un charmant chevalier mais aussi une personne très serviable qui s’empressa d’empiler les livres pour les ranger, enfin les poser sur l’étagère d’où ils étaient tombés. Il ne fallait pas non plus lui en demander trop, ce n’était pas son boulot. De un, il était beaucoup trop mignon pour faire le ménage et de deux, le rôle de ‘sauveurs de demoiselle en détresse’ lui allait beaucoup mieux.

« Je ne sais pas s’il y a d’autres maladroites dans le coin à part moi, mais une chose que je sais, c’est que je ne vais pas dévoiler à tout le monde que vous m’avez sauvé. Non pas que j’ai honte d’être tombé, mais comme ça, vous serez mon héro rien qu’à moi ! Les autres demoiselles en détresse devront se trouver un autre chevalier servant. »

Laissant échapper un léger rire, une petite chaleur envahissait les joues de la demoiselle qui venait surement de changer de couleur, passant d’un teint rosé naturel à une couleur un peu plus rose foncé, sans pour autant être rouge comme une tomate. Pour ne pas attirer l’intention du beau brun sur sa soudaine gêne, Ashleigh s’empressa alors de vouloir se lever quand elle ressentit une douleur à sa cheville. Un petit cri s’échappa d’entre ses lèvres et s’envola jusqu’au jeune homme. Ce dernier s’avança alors vers elle et lui adressa quelques mots tout en passant ses bras sous ses genoux et derrière son dos.

« Oh .. mais … »

La jeune fille n’eut même pas le temps de dire quoique ce soit que, en moins d’une minute, elle se retrouva dans les bras du beau brun. Machinalement, elle passa alors ses bras autour de son cou afin de mieux se tenir, et une nouvelle fois gênée, elle lui dit :

« Tu n’es pas obligé de me porter, je pourrais marcher à cloche pied. »

La situation était un peu embarrassante pour notre jolie blondinette, surtout quand les élèves présents dans la bibliothèque posèrent leur regard sur nos deux adolescents puis se mirent à chuchoter. Ashleigh eut alors envie de lancer un regard noir accompagné d’une petite réplique du genre : ‘’Mêlez vous de vos affaire’’ mais n’en fit rien puisque elle entendit le jeune homme s’adresser à elle. Un grand sourire se dessina sur son visage quand le beau brun se présenta en ajoutant qu’elle pouvait l’appeler ‘chevalier servant’.

« Enchantée très cher. On va garder ‘Aymriss’ en présence d’autre personne, mais entre nous, je t’appellerais chevalier servant, sans problème. En tout cas, moi, c’est Ashleigh mais tous mes amis m’appellent Ash’. »

Alors que le jeune homme déposait délicatement la demoiselle sur un fauteuil, il fit une drôle de remarque sur le taux d’accident scolaire au sein du lycée qui semblait élevé. Sur le moment, elle ne savait pas s’il voulait plaisanter ou non, mais en y réfléchissant, il était vrai que, depuis quelques temps, il y avait plus d’accident qu’habituellement.

« Hum … Je dirais que j’attire naturellement les accidents. Mais secrètement, je suis une grande casse-cou, d’ailleurs, je me vois bien cascadeuse dans quelques années. »

Prenant un air très sérieux en disant, Ashleigh avait légèrement penché sa tête vers le jeune homme afin de lui dire ces quelques mots à voix basse, un peu comme si elle lui confiait un secret. Puis en se relevant, elle laissa échapper un petit rire cristallin qui se stoppa rapidement quand Aymriss posa sa main sur sa cheville. D’après ses dires, cette dernière ne semblait pas casser mais elle était surement foulée.

« Heureusement que je n’ai rien de cassé, j’ai horreur des béquilles. Par contre, je pense que je vais devoir faire un tour par l’infirmerie pour, au moins, avoir un médicament pour calmer la douleur. »

Affichant une petite grimace, la blondinette n’était guère enchantée à l’idée de se rendre à l’infirmerie car elle n’aimait pas vraiment cet endroit.

« Merci pour ton aide, je pense que je vais arriver à me débrouiller pour la suite. »

Tout en disant ces quelques mots, Ashleigh adressa un mince sourire à son nouvel ami puis tenta de se lever afin de se rendre à l’infirmerie toute seule comme une grande. Elle avait déjà bien profité de l’hospitalité de ce jeune homme et elle ne voulait pas exagérer.

( HJ : Désolé pour le retard, j'avais préparé ma réponse au travail mais j'ai oublié de la poster >_< )
Contenu sponsorisé
Informations
me rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: --| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)   
 

--| La blibliothèque peut elle aussi être un endroit dangereux (LB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Archives
 :: Vos rps archivés
-